Bienvenue à Gattaca

La science-fiction en écran large

Bienvenue à Gattaca

Messagepar neocobalt » Lundi 24 Mars 2008, 10h09

A l'occasion de la diffusion sur TCM ce lundi 24 mars 2008 ( http://www.cobaltodyssee.fr/spip/spip.php?article310 ) du film Bienvenue à Gattaca d'Andrew Niccol, je propose de discuter de cette oeuvre cinématographique qui rassemble bon nombre de suffrages comme chef-d'oeuvre ( http://www.cobaltodyssee.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=678 ) et film préféré de SF ( http://www.cobaltodyssee.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=677 ).

Quatrième de couverture de la collection Les plus grand films de science-fiction en DVD aux Editions Atlas :
"Dans un futur proche, à Gattaca, les êtres parfaits sont génétiquement sélectionnés dès leur naissance. Eux seuls sont promis à une vie de succès, et peuvent participer aux programmes spatiaux. Mais Vincent (Ethan Hawke) va défier le système, et prendre l'identité d'un être parfait pour appartenir à l'élite. Dès lors, il risque sa vie et se retrouve au coeur d'une vaste connexion de mensonges, de corruption et de meurtre !"

J'avoue méconnaître ce film à sa juste valeur. Il faudrait que je le revoie. Allez, j'enlève un peu de poussière et je le déballe sans attendre la diffusion de ce soir, pour revenir en discuter un peu plus tard.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar neocobalt » Lundi 24 Mars 2008, 14h23

Bienvenue à Gattaca nous dévoile le monde dans un futur proche, dominé par l'eugénisme et ses dérives. Tandis qu'il libère les individus non génétiquement sélectionnés (dont les tombolas) de l'échec programmé, l'eugénisme soumet l'élite au poids écrasant de sa perfection génétique. Car l'élite n'a pas le droit à l'erreur et ne peut assumer d'échec. Et si le tombola n'a rien à perdre en chemin, ne se souciant pas de celui du retour, l'élite quant à elle est privée de l'essentiel de l'aventure humaine.

Le film nous montre que l'imperfection de l'individu est tout de même tolérée, gagne son acceptation et sa reconnaissance, face à l'impasse de la perfection génétique qui mise sur le corps seul et reléguant l'individu, sa personnalité, ses compétences et son libre-arbitre au second plan.

Ainsi, avec Gattaca, il est intéressant de faire le rapprochement dans la vie de tous les jours avec certains types d'entretiens, de recrutement notamment, qui dissèquent le candidat avec le scalpel des tests logiques, psychologiques, graphologiques, toutes ces autopsies "logiques" qui annoncent parfois - plus ou moins souvent - la fin de quelque chose qui n'a pas encore commencé. Le spectre de la prise de sang, des banques de prélèvements en tous genres, bientôt numérisés et stockés on ne sait où, se profile à l'horizon d'un monde qui demande sans cesse plus à l'individu : de plus en plus de productivité, tout en faisant peser de moins en moins de charges, tendre finalement vers plus de perfection.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar john.koenig » Lundi 24 Mars 2008, 17h40

Très bon film effectivement.

J'ai longtemps hésité a le regarder (je ne sais pourquoi) mais quand je l'ai vu j'en suis resté ébahi.
Il y a là une critique acerbe de notre société où celui qui ne correspond pas aux canons définis par la société est considéré comme un sous individu.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Mercredi 14 Mai 2008, 00h41

Bienvenue à Gattaca, film dont la genèse demeure mystérieuse, nous offre un message de volonté - voulu ou non - qui donne envie de vraiment se bouger pour dépasser le carcan social et professionnel (le second, assujetti au premier).
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris


Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités