(Nouvelle) Arthur C. Clarke - La sentinelle (1948)

De l'âge d'or à nos jours

(Nouvelle) Arthur C. Clarke - La sentinelle (1948)

Messagepar neocobalt » Dimanche 18 Mars 2012, 10h10

La sentinelle (The sentinel) - Arthur C. Clarke (1948)

2001, l'odyssée de l'espace
L'odyssée de la sentinelle

Comment entrer dans le vingt-et-unième siècle et le troisième millénaire sans avoir une pensée pour 2001 : l'odyssée de l'espace, l'oeuvre commune de Kubrick et Clarke, le film événement de l'année 1968, distribué par la Metro-Goldwyn-Mayer.
La petite histoire raconte que Clarke aurait autant déplu au début des années 50 avec La sentinelle, nouvelle non retenue lors d'un concours, comme ce fut le cas à la fin des années 60 avec le film de Kubrick. Boudé, incompris, 2001 : l'odyssée de l'espace a néanmoins vite rempli les files d'attente aux portes des cinémas dans les jours qui suivirent, et c'était légitime.
Le film avait fait l'effet d'une bombe. Ce que les critiques appelaient un film de science... tout court... était le premier film de Science-Fiction Dure. Vous commencez à entrevoir pourquoi la petite histoire, toujours elle, raconte que Arthur C. Clarke ne comprend pas pourquoi « il y a encore des gens qui ne saisissent pas et n'aiment pas la science-fiction ; ce sont des gens qui ne tournent pas rond ».

Mais que s'est-il vraiment passé ?
En 1951, Avon Periodicals publie La sentinelle (The sentinel), par un auteur qui va bâtir les fondations de sa carrière en freelance : Arthur C. Clarke bien sûr.
A la recherche d'un scénario de science-fiction, Stanley Kubrick fut séduit par la nouvelle, désormais célèbre. Il commanda alors le script à Clarke, et les deux auteurs développèrent ensemble le récit et en tirèrent le film et le roman : 2001 l'odyssée de l'espace.

Pour mieux comprendre ce qu'est la Science-Fiction Dure, il est bien inutile de se perdre en vaines définitions ou tentatives d'illustration. Il en existe un synonyme : Clarke !
Car il est le maître en la matière. Il domine le genre avec des oeuvres aussi brillantes que Rama ou encore les suites appréciées de « l'odyssée ». Il est détenteur d'une culture sans cesse en expansion telle un univers dont le big bang aurait commencé vers les années 1910, une culture scientifique appliquée, ciselée par le regard critique et une qualité d'extrapolation qui donne toute sa valeur au sens visionnaire propre à la science-fiction.
Car Clarke est un visionnaire. Il a inventé le satellite géostationnaire et l'ascenseur spatial (enfin bientôt). Il représente ce qu'il se fait de mieux dans l'univers de la science et de la SF : le rationnel, la rigueur scientifique et technologique... et l'imaginaire.

Avec le film 2001 : l'odyssée de l'espace, nous sommes loin des pulps cinématographiques de l'époque. Avec le roman, nous découvrons des horizons... là où nul n'est jamais allé auparavant... propres à chaque lecteur.
Et avec La sentinelle, nous fêtons le nouveau millénaire, au symbolisme qui nous rappellera encore longtemps, son odyssée : l'odyssée de la sentinelle ; elle qui nous attendra encore d'ici « 3001 »...

Alors... « La prochaine fois que vous verrez la Lune très haut dans le sud, examinez-en attentivement le bord de droite, puis laissez remonter l'oeil vers le sommet de la courbure du disque. Vers deux heures, vous observerez un petit ovale sombre ; quiconque à la vue normale le trouvera facilement. C'est la grande plaine murée, l'une des plus belles sur la Lune, appelée Mare Crisium... la Mer des Crises »...

La nouvelle The sentinel est disponible dans La Grande Anthologie De La Science-Fiction, Histoires d'Envahisseurs, aux Editions Le Livre de Poche.
Publiée également en texte intégral aux éditions Librio - Les neuf milliards de noms de dieu et autres nouvelles - traduit de l'anglais par Iawa Tate - Arthur C. Clarke, Londres, décembre 1948.

(Cet article a été précédemment publié sur le site de Neocobalt au début des années 2000.)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4306
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité