Un jour sur Terre (2007) "Earth"

"C'est drôle, ce besoin qu'ont les marins de faire des phrases..."

Un jour sur Terre (2007) "Earth"

Messagepar neocobalt » Jeudi 04 Octobre 2007, 19h06

Un film prochainement à l'affiche, le 10 octobre, documentaire britannique qui nous dévoile en grand écran et haute résolution ( 1024x1024 pixels ) la Terre dans toute sa beauté, sa majesté.
Invitation à ouvrir les yeux sur Elle et ses hôtes, animaux de toutes tailles, dans l'air, sous l'eau et sur la terre, vivant une aventure parfois difficile, mais toujours avec noblesse, même "en désespoir de cause".
Car au détour de magnifiques migrations au sein de paysages merveilleux, nous croisons la dette de l'Homme envers sa maison naturelle, notre faillite, en pleine crise climatique.

Un jour sur Terre (2007) "Earth"
Sortie : 10 Octobre 2007
Réalisé par : Alastair Fothergill, Mark Linfield
Documentaire britannique
Production : 2007
Titre original : Earth
Distribution : Gaumont
( Source : AlloCiné )

En savoir + sur la crise climatique :
http://www.cobaltodyssee.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=579
Dernière édition par neocobalt le Dimanche 21 Octobre 2007, 13h26, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar neocobalt » Dimanche 21 Octobre 2007, 13h22

Sous peine de faire valoir ma sensibilité et mon écriture critique sur le travail des autres, je viens de voir Un jour sur Terre à la séance matinale et souhaite donner mon avis à chaud.

Tout y est changeant, jour après jour, comme en un seul. C'est au rythme des saisons que surgissent le baiser du léopard, la caresse de l'eau, la douceur de la neige, et le battement de coeur de la nature toute entière.
La végétation respire, s'abreuvant du soleil et de l'eau, de l'onde de la mer de nuages. La tragédie du chasseur et du chassé nous rappelle en pleine course, immortalisée par le verre lent de la caméra, celle de la mort et de la naissance, son inéluctabilité, parfois sauvage, souvent impatiente. La solitude de l'ours blanc, icône de l'écologie, nageant sur une banquise oubliée, succède à la brûlure de la tempête de sable.

Et la Terre se révèle, vue depuis là-haut. Que dire aussi face à la noblesse naturelle des mères protégeant leurs enfants. Il y a tant de choses ; sans les en recouvrir de mots pour autant.
Car pour préserver la vie sur Terre, le miracle de la planète, quand l'arrivée est la même pour tous, pour tout, quoi que l'on soit, le chemin est là, devant, aux côtés des autres créatures de la planète, pour un jour sur Terre.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris


Retourner vers Autres Genres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité