The Dark Knight (2008) Christopher Nolan

De Superman à Batman, de Spider-Man à Kick-Ass...

The Dark Knight (2008) Christopher Nolan

Messagepar neocobalt » Samedi 17 Mai 2008, 22h33

The Dark Knight, Le Chevalier Noir
Sortie le 13 Août 2008
Réalisé par Christopher Nolan
Avec Christian Bale, Heath Ledger, Michael Caine

Après Batman Begins, le célèbre homme-chauve-souris retrouvera son ennemi juré, Le Joker.
( Source : AlloCiné )

Le héros de chez DC Comics reprend du service après sa renaissance avec Batman Begins en 2005 et la même tête d'affiche (Christopher Nolan, Christian Bale, Michael Caine).
Plus sombre semble-t-il, il est marqué par la présence emblématique du personnage du Joker, sans grande réapparition depuis le Batman de Tim Burton de 1989.
Son interprétation dans ce nouvel opus est assombrie par l'annonce du décès de son acteur Heath Ledger en janvier.

Ce chevalier noir est décidément bien sombre, tapi en chacun de nous, tirant parfois son dernier joker de la manche et cela sans prévenir, flanqué de son sourire à la serpe.
Why so serious ?
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Cryptide » Lundi 19 Mai 2008, 00h51

Je crois que c'est surtout ce nouveau Joker qui intéresse/intrigue la plupart des gens (sur Batman, on sait à quoi s'en tenir). D'ailleurs, moi-même qui n'ai jamais été un batfan, j'attend ce nouvel opus quasiment pour cette seule raison.
Du coup, un détail me chiffonne : j'ai lu quelque part que Nolan avait précisé en interview que le film ne serait pas axé sur le Joker (?) alors que, pourtant, toute la promo est faite sur lui. Curieux, non ?
Avatar de l’utilisateur
Cryptide
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 204
Inscription: Vendredi 11 Janvier 2008, 01h02
Localisation: Belgique

Messagepar john.koenig » Mardi 20 Mai 2008, 11h57

Cryptide a écrit:Du coup, un détail me chiffonne : j'ai lu quelque part que Nolan avait précisé en interview que le film ne serait pas axé sur le Joker (?) alors que, pourtant, toute la promo est faite sur lui. Curieux, non ?

Peut être, mais je m'avance un peu là, du au fait que l'interprète du Joker, Heath Ledger, est mort peu après le tournage et que donc Nolan n'a pas pu monter son film comme il le voulait :?
Mais bon ce n'est que supputation de ma part 8)
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Mardi 20 Mai 2008, 14h10

Pour patienter jusqu'à mi-août, voici les récentes bandes-annonces de ce nouveau Batman sur YouTube :

The Dark Knight (2008) - Theatrical Trailer 3
http://fr.youtube.com/watch?v=Q8PPh-C9pRU

Et en français :
http://fr.youtube.com/watch?v=zqbR8X5thCo
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

The dark knight.. la critique du film

Messagepar john.koenig » Samedi 16 Août 2008, 10h36

Le nouvel opus de "Batman" précédé d'une énorme réputation (le meilleur de la série) est enfin visible dans nos contrées :D
je suis donc allé le voir, confiant et heureux, et j'en suis ressorti ravi mais avec toutefois un sentiment mitigés, comme si il me manquait quelque chose.
Ravi car c'est un film parfaitement maîtrisé niveau réalisation, avec des scènes d'action lisibles (ce n'est pas du Michaël Bay), des scènes intimistes fort prenantes et un réalisme total (on a vraiment l'impression de "réalité" et qu'au sortir du cinéma on peut voir "en vrai" un Batman tourner au coin de la rue). D'ailleurs j'ai hésité a poster ce sujet dans la catégorie "fantastique" car ce film est un polar, avec un héros qui n'a aucun pouvoir, juste un entraînement physique poussé et un masque, des méchants qui ont des voyous un peu plus "fous" que la moyenne et aucun super pouvoir en vue. Mais comme c'est tiré d'un comics...

Pour en revenir au film, il faut noter aussi la superbe prestation des acteurs.
Le regretté Heath Ledger est un joker parfait, qui bouffe littéralement l'écran dans toutes les scènes avec un jeu qui rend crédible à 100% la folie du joker qui cherche avant tout à montrer la noirceur de l'âme humaine.
Aaron Eckhart est fabuleux dans le rôle du procureur Harvey Dent qui va petit à petit se renier sous la pression du joker.
Et que dire de Gary Oldman qui incarne le policier Jim Gordon, allié total de Batman ou alors de Michael Caine en majordome fidèle de Bruce Wayne. Sans oublier Morgan Freeman en inventeur qui ne renie pas sa morale.

Et vous avez sans doute remarquer que je parle pas de Christian Bale. Et c'est de là que vient le sentiment mitigé. car face à ces personnages haut en couleur, Batman est fade, quasi inexistant et au final l'histoire pourrait se dérouler sans lui. Christian Bale fait son maximum pour exister mais face à la force des autres personnages (et en particulier du joker) il est fade et transparent.
Car Batman est juste témoin des événement, faisant le coup de poing si nécessaire mais sans plus. C'est d'ailleurs je pense une volonté des scénaristes et du réalisateur car vous remarquerez que le nom de Batman est absent du titre pour faire place à un dark knight plus ambigu (un "chevalier noir" qui pourrait tout aussi bien être le joker, Dent ou même Gordon).

Bref un très grand film mais qui n'est pas une aventure de Batman mais plutôt un polar sur des criminels et la noirceur de leur âme.
Dernière édition par john.koenig le Jeudi 28 Août 2008, 16h27, édité 1 fois.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar Cryptide » Dimanche 17 Août 2008, 15h00

Je suis d'accord avec tes propos, John. Le film est plus proche du polar (torturé et torteux) que du film de super-héros, ce qui explique sans doute que je l'ai apprécié (comme je l'ai déjà dit, les histoires de superhéros m'intéressent assez peu en général). Certains regretteront peut-être la vision onirique du Batman de Burton (un débat qui avait déjà commencé avec Batman Begins) mais le parti-pris de réalisme ne me gêne pas. C'est juste une autre façon de voir les choses, moins esthétisante et plus percutante, et cette nouvelle vision ne manque pas de panache pour autant, surtout dans ses scènes d'action.

Le Joker est évidemment (comme on pouvait s'en douter) la principale attraction du film. Il génère une tel Chaos - c'est le mot-clé du film pour moi - qu'il semble en être la personnification même : dément, monstrueux, tortueux, délivré de toute inhibition et totalement imprévisible. Bref, un bad guy mémorable qui donne le ton (très sombre) du film. A côté, celui de Nicholson n'était qu'un cabotin vaguement inquiétant. En dehors de cela, le reste est réussi et on y trouve une certaine densité psychologique (du moins pour ce genre de blockbuster). Et la dernière partie du film m'a parue moins indigeste (disons même moins bordélique) que celle de Batman Begins.

Pour Batman lui-même, le personnage est plutôt fade mais j'ai l'impression que c'est assez inévitable. En fait, il l'a toujours été à ma connaissance (encore que je ne connaisse pas bien celui des comics) et le fait qu'il soit confronté à une telle galerie de méchants hauts en couleurs n'arrange rien. Je ne pense pas que ce problème soit imputable à Christian Bale. Michael Keaton - acteur pourtant capable d'incarner des personnages savoureux comme Beetlejuice ou des psychopathes forcément déjantés - est totalement transparent dans les versions burtoniennes. Il faut croire que c'est propre à un personnage plus habitué à l'ombre qu'à la lumière. Et le costume n'aide pas non plus à l'expressivité.

En tout cas, le film est une réussite. Et s'il ne fallait retenir que le Joker cela vaudrait déjà le déplacement.
Avatar de l’utilisateur
Cryptide
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 204
Inscription: Vendredi 11 Janvier 2008, 01h02
Localisation: Belgique

Messagepar neocobalt » Dimanche 07 Septembre 2008, 13h16

Je partage vos avis sur ce second opus de Batman réalisé par Christopher Nolan. D'ailleurs faut-il dire Batman ou bien le Chevalier noir ?
Hésitant entre film d'action, polar, science-fiction et comics, ce film de super-héros porté à l'écran sous licence DC nous éloigne de ce que Marvel nous présente de son côté depuis quelques années déjà.

La réalisation de C. Nolan est parfaitement maîtrisée comme le souligne john.koenig.
Les scènes d'action sont époustoufflantes et lisibles la plupart du temps. Le "parti-pris de réalisme" évoqué par Cryptide, et sa vision "moins esthétisante et plus percutante" que celle de T. Burton, nous montre que la fiction ne peut rivaliser avec la brutalité de la réalité ; en ce sens le film est ambigu et confusant, surtout à la lumière du jour du début du film qui ne manque de dérouter les spectateurs. Loin du clair-obscur des films noirs, The Dark Knight nous assène le jour et la nuit sans ménagement. Il y a manifestement un travail notable en amont, pour un scénario pléthorique, une histoire robuste et des scènes d'exposition ainsi qu'une intrigue peaufinée à l'extrème, ne trouvant en rivale que la forme.
Le scénario choque, l'histoire ne se rend compréhensible qu'accompagnée de la forme, appréhendable par les tripes ; pour apprivoiser la noiceur du film, il convient d'en adopter le fond et la forme sans distinction mais comme un tout.

On ne saurait oublier les acteurs. L'interprétation de C. Bale est limitée par un Batman confronté à des "méchants hauts en couleurs" ; un héros cherchant une issue ; un acteur effacé, "fade", au service d'un Chevalier noir menacé voire traqué par le mal, cristallisé par le sourire cousu de fil noir d'un Joker fabuleusement interprété par Heath Ledger, personnification du Chaos.
Sans oublier A. Eckhart, G. Oldman qui ne cesse de nous bluffer avec le temps, M. Caine, jouant toujours avec autant d'humilité, et M. Freeman, toujours aussi dévoué et charismatique.

Ce film vaut aussi par ses trouvailles bluffantes : celle du réseau de téléphones mobiles, et celle de l'expérience "sociologique" et terroriste des Ferry menée par le Joker.
Un film aussi bien long : environ 2 heures et demi. Vers la fin, les ténèbres de la nuit m'envahissaient, au point de ne plus savoir si je décrochais ou s'il avait entamé quelque blindage de mon esprit.
Une allégorie sur le mal et sa gangrène de l'âme. A voir sans hésiter.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar lolo992 » Dimanche 07 Septembre 2008, 13h27

Un chef d'oeuvre. Je suis allé le voir deux fois et les deux fois j'ai vraiment été bluffé. Film d'une finesse psychologique des personnages haut en couleur un joker fabuleux et extraordinaire.Je ne trouve pas Batman fade. Bon un peu :D par rapport au joker! Un vrai film sur le terrorisme.Je pense que si Wayne est effacé un peu c'est pour rebondir pour la fin du film et les prochains!!!. Celui qui se sacrifie. Un très grand film.Christopher Nolan que je suis depuis le magnifique Memento est un grand réalisateur.
lolo992
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 341
Inscription: Jeudi 15 Février 2007, 01h03
Localisation: Denain Nord France

Messagepar neocobalt » Dimanche 07 Septembre 2008, 13h43

Je suis de ton avis, Lolo. Un chef-d'oeuvre.
Quant au "terrorisme" ( le spectre du 11 septembre ), il est explicite comme en témoigne déjà à elle seule l'affiche du film.
Le motif du "sacrifice" laisse son empreinte à la fin du film, mis en place tout au long du film au travers de la relation humaniste qui se noue entre B. Wayne, H. Dent et Batman.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Cryptide » Vendredi 12 Septembre 2008, 16h21

Petite info : The Dark Knight a engrangé (pour l'instant ?) environ 600 millions de dollars de recettes rien qu'aux USA, ce qui le place juste derrière Titanic (+ ou - 601 millions).

Pas mal et... assez étonnant si on considère que ces deux films ne visent pas vraiment le même public. Titanic est le type même du film "pour tous", finalement assez "familial", qui peut plaire aux spectateurs de 7 à 77 ans (comme on dit pour la BD).
The Dark Knight est tout de même un peu plus ciblé (geeks, amateurs de fantastique, SF, ados, etc...) sans compter la noirceur de son contenu. Bien sûr, il y a la promo qui a été faites - toutefois moins importante que pour le film de Cameron - mais tout de même...
Ce chiffre astronomique montre peut-être que les habitudes des spectateurs, quel que soit leur âge ou leur appartenance, ont vraiment changés.
Avatar de l’utilisateur
Cryptide
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 204
Inscription: Vendredi 11 Janvier 2008, 01h02
Localisation: Belgique


Retourner vers Adaptation de Comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité