V for Vendetta

De Superman à Batman, de Spider-Man à Kick-Ass...

V for Vendetta

Messagepar yabaar » Lundi 03 Avril 2006, 19h33

Film réalisé par James McTeigue, écrit et produit par Andy Wachowski et Larry Wachowski, avec Natalie Portman, Hugo Weaving, Stephen Rea et John Hurt. Durée 130 minutes.

Synopsis

Angleterre, début d'un XXIème siécle uchronique. L'Europe et l'Afrique sont détruites. Le continent américain est dévasté par la pestilence. Le reste du monde n'est guère mieux loti. Et les dictatures prospèrent.

Le Royaume Uni est aux mains d'un système policier, tyrannique et faciste qui, tel le Big Brother de George Orwell, surveille les hommes et les âmes.

Mais un homme va se dresser contre ce système qui nie tout esprit de liberté individuelle, un homme qui n'est personne et tout le monde à la fois.

Un homme que l'on peut considérer comme fou, mégalo, résistant, idéaliste, redresseur de tort, terroriste, désintéressé, anarchiste, subversif...

Un homme qui va aimer celle qui deviendra sa disciple.

Cet homme a pour nom : V.

L'heure de la vérité et de la vengeance a sonné.

Origine

V pour Vendetta est l'adapation de la bande dessinée écrite par Alan Moore (qui dynamita Batman il y a quelques années, et créa également From Hell ainsi que La Ligue des Gentlemen Extraordinaires) et illustrée par David Lloyd, en 1981 dans un mensuel disparu aujourd'hui. Heureusement, en 1986, le récit intégral fut publié aux éditions DC.

Le film

Après la saga Matrix, fans de la bande dessinée de Moore et Lloyd, les frères Wachowski ont écrit le scénario et en ont confié la réalisation à James McTeigue. Au sujet de James McTeigue, dont c'est le premier film, son nom peut être repéré au générique de Matrix Reloaded & Revolutions et Star Wars II en tant que premier assistant réalisateur.

Au sujet de Guy Fawkes et La "Conspiration des poudres"

La phrase d'accroche de l'affiche mentionne la date du 5 novembre ("Remember, remember, the fifth of november"). Il s'agit du 5 novembre 1605 où un catholique considéré comme l'un des premiers anarchistes, Guy Fawkes, et quelques conspirateurs tentèrent faire exploser le Parlement car ils étaient en désaccord avec la politique du Roi James concernant les Protestants. Mais la "Conspiration des Poudres" fut découverte et Guy Fawkes fut exécuté pour trahison. A la suite de cette tentative de régicide, le 5 novembre devint une célébration en Angleterre consistant à brûler l'effigie de Guy Fawkes en allumant des feux d'artifices.

Les références

Certaines scènes du films m'ont fait penser à 1984, adapté au cinéma par Michael Radford. Clin d'oeil intéressant, John Hurt y incarnait le héros broyé. Dans V for Vandetta, il est le redoutable chancelier à la gestuelle et l'expression qui ne peuvent que faire penser au plus grand criminel de l'Histoire. D'autres séquences sont proches du contexte présenté par Orange Mécanique de Anthony Burgess et Stanley Kubrick. Ray Bradbury, avec son Fahrenheit 451, n'est pas loin, quand on visite la bibliothèque de V.

Sous le masque

Franchement, j'ai été impressionné par la performance de Hugo Weaving qui a su donner à son personnage une incroyable palette d'émotions, tout en évitant ce qui aurait pu être ridicule, exercice assez proche du théatre chinois où tout n'est que masques et faux semblants. Et chapeau bas, en particulier, pour une tirade digne de celle de Cyrano de Bergerac lorsqu'il décrit son nez avec poésie.

Une jeune femme

Natalie Portman fait face à un rôle éprouvant. Elle est superbe lors d'une scène dramatique qui vous retourne, où elle nous permet de comprendre avec admiration comment des êtres humains peuvent volontairement payer de leur vie leur différence, leur liberté, leur idéal. Elle découvrira aussi l'histoire d'un certain Comte qui s'échappa du Château d'If avant d'assouvir son amère vengeance.

Un policier

Quel plaisir de voir Stephen Rea au meilleur de sa forme dans le rôle d'un incorruptible, qui malgré le système, va utiliser le système et le combattre de l'intérieur.

Critique

Voici un excellent film, mais loin d'être parfait, probablement à cause de la difficulté d'adapter un tel sujet.
Je reconnais l'impartialité du scénario qui se garde bien de juger positivement ou négativement les actes de V. La complexité de l'histoire est bien là et pose de nombreuses questions polémiques dont les réponses sont laissées aux soins des spectateurs. Que ce soit d'un point de vue visuel, sonore et musical, le film est superbe. Certains plans sont éprouvants mais toujours justes. Pourtant, la fin m'a laissé un peu sur ma faim, un peu trop expéditive.
Mais peut-être est-ce ma faute ?
Peut-être aurais-je voulu avoir plus de détails sur l"après", en connaître un peu plus sur ce futur écrit par Alan Moore et mis en images par les créateurs de Matrix ?

Conclusion

Un film dérangeant, une histoire intéressante, à voir absolument pour se faire peur... en espérant que notre futur ne soit jamais à l'image du combat de V.

Les peuples ne devraient pas craindre leurs gouvernements.
Ce sont les gouvernements qui devraient craindre leurs peuples.
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Re: V for Vendetta

Messagepar yabaar » Vendredi 07 Avril 2006, 15h26

Petit conseil: si possible, allez voir le film en VO.

En effet, je souhaite bien du plaisir à celui qui va doubler Hugo Weaving, au vu de la performance de l'acteur que l'on avait déjà pu apprécier dans son rôle de l'Agent Smith dans Matrix. Il y a, en particulier, une tirade redoutable balancée par Weaving d'une diction magistrale. Je doute que le frenchy qui va s'y coller (à moins qu'il soit super balèze) puisse être totalement parfait.
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Messagepar john.koenig » Lundi 01 Mai 2006, 16h01

Je viens de voir le film, malheureusement en vf. Mais rassurez vous, même en Français, la tirade des V, au début du film, est toutefois bien récitée !
Première impression égale à celle de Yabaar au niveau des références !
J'ai trouvé la première partie du film un peu lourde, heureusement compensée par une seconde heure magistrale et un final en forme de feux d'artifices :wink: (pour être précis, c'est à partir du moment où l'on rase les cheveux de la sublime Nathalie Portman que l'on touche l'essence même du film).
Au niveau réflexion, je pense que personne ne pourra sortir indemne de la projection. Qu'est ce que le totalitarisme ? Qu'est ce que le terrorisme ? comment manipuler l'opinion ? ... Sont quelques uns des nombreux thémes abordés.
Enfin la fidélité vis à vis de la BD est assez bonne, même si les frères Wachowski se permettent une petite disgression au final !

Bref un film à voir.... mais pas un jour de déprime :wink:
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Mercredi 03 Mai 2006, 13h24

Afin de ne pas perdre le fil, je vous redonne ici l'avis d'escalibur31 !

V pour vendetta est un film passionnant avec un bon scénario des frères wachowski , une entrée en matière un peu lente mais vite rattrapée avec une tirade de mise en scène musicale pour les explosions et feux d’artifice en touts genre.
Un cliché sur les camps expérimental avec un pouvoir totalitaire et un justicier masqués hors normes épaulées par la suite par evey qui l’accompagnera dans son long périple.Un bon film


D'autres avis ?
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Samedi 06 Mai 2006, 18h42

Lu dans la revue "Cinélive" n°101 :
Alan Moore aurait accepté de signer un scénario pour un V for vendetta 2 où Evey (Natalie Portman) prendrait la succéssion de V dans une Angleterre en pleine guerre civile...

Pour ma part, cette info me parait fort aléatoire voire improbable !
Quelqu'un en sait plus ou est ce juste une rumeur ?
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Lundi 10 Mai 2010, 22h36

Je viens enfin de voir V pour Vendetta, le film, sur France 4 - je précise la chaîne tv pour veiller aux éventuelles rediffusions.

Quelle claque ! La souffrance du personnage n'a d'égale que son panache. Tout sentiment de justice ou de jugement, sublimé par cette vendetta, s'efface devant ce qui se trouve derrière le masque. Un sourire ? un rictus ? une provocation ou une farce ? Et pourtant, la monstruosité donne toute sa force à cette histoire où le personnage féminin, magnifiquement incarné par Nathalie Portman, cristallise le drame comme l'espoir et l'amour.
Hugo Weaving campe avec clarté le sombre personnage, dont les tirades m'auront également échappé dans leur originalité et finesse, pour les avoir découvertes ce soir en VF ; je suis quitte pour me procurer le film en version multilingue et profiter du tout en VO.
Une excursion dans un monde dystopique où le couvre-feu fait écho à la tyrannie, à un système monstrueux qui rappelle le passé, anticipe sur le futur et nous alerte peut-être sur notre présent.
Une senteur âcre de 1984 (avec un John Hurt dont le personnage se joue de l'autre côté), un soupçon de Farenheit 451 et du corpus dystopique, qui nous emportent dans cette magnifique histoire adaptée de l'oeuvre éditée par DC Comics.
Graphiquement captivant, des effets visuels et artistiques saisissants, sans tomber dans l'excès, ne dominant ni se livrant au service de l'histoire : il y a comme une harmonie qui donne toute sa consistance à l'ensemble, et vie à un personnage exceptionnel.

Une rencontre mémorable suite à ce rdv télévisuel.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4334
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Eraziel » Samedi 19 Juin 2010, 20h46

Beaucoup de choses ont déjà été dites, je rajoute ma petite pierre à l'édifice.

J'ai moi aussi adoré cette adaptation, qui reste relativement fidèle au comic-book d'origine, principalement pour deux raisons. La première, c'est l'interprétation, et en particulier celle de V. Parce qu'il me semblait difficile de mettre en image et surtout en mouvement un tel personnage. Il fallait trouver le juste compromis entre explosivité, punch et jeu théâtral, avec ce que cela impose de règles et de "rigidité", et c'est ici parfaitement réussi. Hugo Weaving, avec son charisme et sa diction incroyable, apporte énormément au rôle. La seconde, c'est l'ambiance générale du film. Parce que "V pour vendetta" est une histoire pleine de références littéraires, musicales et artistiques, et pouvoir servir de réels fragments de ces oeuvres durant le film renforce d'autant plus la cohérence du récit, là où le comic-book ne pouvait que mentionner ces mêmes oeuvres.

Je regrette juste que le film soit un brin plus manichéen que le comic-book: il insiste beaucoup trop sur le coté "romantique" du personnage au détriment du véritable coté "anarchiste terroriste prêt à tout", tout comme la tyrannie totalitariste aurait mérité aussi son passage "nous voulons en fait le bien de la majorité au travers de notre suppression de la liberté"... Mais ce n'est qu'un détail pour ce qui restera pour moi une très belle adaptation
Avatar de l’utilisateur
Eraziel
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 164
Inscription: Lundi 25 Mai 2009, 17h41
Localisation: Annecy

Messagepar neocobalt » Dimanche 04 Juillet 2010, 11h02

J'ai fait l'acquisition du DVD de V for Vendetta. Je le regarderai prochainement en audio et sous-titres VO.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4334
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris


Retourner vers Adaptation de Comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités