Battlestar Galactica (2004-2009)

"to boldly go where no one has gone before"

Messagepar john.koenig » Vendredi 20 Février 2009, 23h13

La série avance lentement mais sûrement vers la fin de l'histoire.
Après un épisode 411 qui nous présente une terre enfin trouvée mais dévastée et inhabitable avec les conséquences qui en découlent, après un épisode 412 de transition mais fort intéressant où les prémices d'un drame se mettent en place, nous arrivons aux épisodes 413 et 414 qui forment un tout et qui sont exceptionnels. Je pense même que ces 2 épisodes sont les meilleurs de la saga, vous prenant aux tripes dès le début pour nous amener à une dernière scène qui fera parler d'elle pour le traitement réservé à un personnage secondaire mais attachant que nous avions l'habitude de croiser au cours des divers épisodes et qui va révéler une face noire et inattendue.

Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler ceux qui ne veulent pas savoir mais croyez moi, ces 2 épisodes resteront gravés en vous lorsque vous penserez à BSG.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Samedi 21 Février 2009, 19h14

Décidément, ces derniers épisodes de BSG sont d'un excellent niveau et rattrapent une saison 3 un peu morne et un début de saison 4 un peu trop religieux et philosophique bien qu'intéressant.

Après donc des épisodes 13 & 14 riches en émotion et en action avec cette mutinerie qui révèle la face sombre de nombreux personnages et fait avancer la relation humains/cylons, voici un épisode 15 riche en révélations.
Nous allons enfin quasi tout savoir sur les "final five" (que nous devrions plutôt appeler les "first five" au vu de leur histoire), nous comprendrons pourquoi ils avaient oublié leur nature cylons et se croyaient humains. Nous saurons qui est l'instigateur de l'holocauste vu dans le pilote et nous comprendrons que la destinée des humains et des cylons est d'être une seule et même nation car cela s'est déjà produit sur la terre des milliers d'années auparavant.

un épisode 15 à voir et a revoir afin d'en saisir toutes les subtilités tant la masse de révélations amenées est importante.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Dimanche 22 Mars 2009, 14h41

BSG s'en est allé ce vendredi 20 mars (jour du printemps) après 4 saisons de bons et loyaux service.

Et quel final !

Après des épisodes 16, 17 et 18 un peu faibles (le 17 particulièrement est assez ennuyeux bien qu'apportant quelques éléments importants) nous avons droit à un final en 2 parties avec des épisodes 419 et 420 (ce dernier dure 1h35) de toute beauté.

Et oui je le dis tout de suite, nous avons droit à une vrai fin, une vrai conclusion à la saga et à la destinée de tout les personnages. Cette fin (que je dévoilerai en fin de post en caché pour ne pas spoiler le lecteur avide se suspense) risque bien sur d'en mécontenter certains mais l'essentiel est que Ronald D. Moore ai pris le risque de nous donner sa vision de fin sans laisser la port ouverte aux supputations afin de contenter tout le monde.

Pour ma part, j'ai adoré cette fin, surtout qu'elle est conforme à ce que je pensais depuis le début (pour une fois que je ne me suis pas trompé :wink: ). Fin à la fois logique et scientifique mais aussi pleine de religion (mais il ne pouvait en être autrement au vu des épisodes précédents). Mais au final ce coté religieux passe bien et n'est pas trop lourd à supporter.
Seule bémol peut être, la fin donnée pour Kara "starbuck" Thrace dont on ne sait pas très ce qu'elle est devenue après sa disparition puis sa réapparition à la fin de la saison 3.
Mais à part cela c'est un très belle fin, pleine de nostalgie et d'optimiste qui renvoie à notre vécu actuel.

Du grand Art comme le fût toute la série.

et maintenant pour ceux qui ne peuvent attendre... la fin :wink:

Un petit indice : ça m'a fait penser à la fin de la saison 1 de cosmos 1999 :D

Spoiler - L'auteur du message a écrit: Après une bataille finale de toute beauté entre les diverses forces en présence, les rescapés découvrent notre Terre durant la préhistoire. Lee a d l'idée de détruire tout technologie et de faire vivre les survivants des 12 colonies à un état plus primitif pour se mélanger avec les homme préhistoriques. C'est assez bien amené. Tyrol part finir seul sa vie, tout comme Adama père et fils, en fin de compte. La présidente meurt (enfin j'ai presque envie de dire) auprès de Bill. L'image de fin après l'enterrement de Laura est vraiment très jolie.
Starbuck est bien morte lorsqu'elle à disparu au cours de la saison 3 et c'est une sorte d'ange qui a pris sa place pour guider les survivants vers leur "new home".
Six et Baltar tombent dans les bras l'un de l'autre après avoir compris qu'ils avaient tout deux des visions réciproques d'eux. Et ces visions de six et de baltar sont aussi des anges envoyés pour les guider.
Hera, Athena et Helo sont réunis, c'est une note positive et assez intéressante.

Les Hommes se dispersent donc sur notre Terre.

Et puis nous voilà de nos jours (soit 150 000 ans après ). les "anges" Six et Baltar (donc les visions qui ont accompagnés Baltar et Six tout au long de la série) sont à NY et lisent un article sur la découverte de l'Eve Mithocondriale, qui n'est autre qu'Hera.

Et là tout prend un sens. Les visions de Six et de Baltar comme quoi ils devaient porter l'humanité, prennent sens. Ils devaient sauver Hera pour créer une nouvelle civilisation. C'était en somme un peu le but de la mission du Battlestar.
La fin est une petite morale sur la déchéance humaine. Les dieux ont punis les humains de caprica, comme ils avaient punis ceux de la première Terre.
Ainsi quand une civilisation prend fin, une autre est crée. Et "les anges" Baltar et Six se demandent si tout ne va pas recommencer à nouveau.
La fin avec la chanson "All Along the Watchtower", les images des robots actuels et Six & Baltar qui se fondent parmi les New Yorkais est fort sympathique.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Dimanche 28 Juin 2009, 11h20

Qu'ajouter à cette excellente chronique de la conclusion de la série par John Koenig ? Qu'en dire de plus ?

Battlestar Galactica est une série atypique. Partant du même postulat que l'original de 1978, BSG raconte l'anéantissement de l'Humanité par les Cylons - sa création cybernétique -, puis l'exode de la flotte des survivants, en quête de la 13ème colonie la Terre, sous la bienveillance mystérieuse et énigmatique des Dieux de Kobol.
Comment dès lors concilier cette mythologie divine avec l'approche hard science & space-opera de cette nouvelle interprétation de sa partition ?
Car à ce matérialisme métallique et froid - où les armes crachent du bon vieux métal, loin du cliché des tirs laser déchirant l'air d'un mouvement musical électronique -, se mêlent avec plus ou moins de bonheur selon la sensibilité de chacun : ésotérisme, mysticisme, spiritualité et religion.

Tout ce fatras mystico-religieux se solde par une indéniable lassitude des esprits à tendance cartésienne après quatre ans d'une série d'épisodes aventureux et sombres explorant les méandres de l'âme humaine avec son lot de souffrances, le fardeau des erreurs de chacun, un feuilleton dont nous attendions impatiemment la conclusion salvatrice - voire même la résolution, car ce n'est rien de moins qu'une sorte d'équation ésotérique parasitant la dimension SF de l'ensemble.

J'en ai ras la casquette du destin, de la prophétie, de Dieu ou des Dieux. Regardez où ça nous a menés. Au beau milieu de nulle part. La moitié de la flotte est décimée, la Terre est en cendres...
Ces paroles de l'amiral Adama (non les miennes) témoignent de sa propre lassitude ; et loin de marquer un quelconque désintérêt du spectateur pour le périple du Galactica et de sa flotte, elles nous en rapprochent au point de partager leur sort.

BSG me paraît d'autant plus expérimentale ; et le format série de l'oeuvre donne à penser qu'il est difficile de faire mieux après avoir abordé le sujet d'aussi hasardeuses manières, avec un pont d'envol savonneux et casse-gueule, au détour de choix impulsifs compromettant parfois la cohérence de l'ensemble.
Ronald D. Moore s'en est sorti haut-la-main. Il boucle l'histoire avec brio, et consolide cette cohérence tant recherchée, avec logique, clarté, sérénité. Ce long épisode 20 de l'ultime saison 4 est très émouvant, très beau, élégant, abouti ; les producteurs ayant laissé le temps aux auteurs de conclure convenablement.
Pour cela, j'ai envie de dire merci à tous ceux auxquels nous devons cette aventure de quatre années, aux producteurs, auteurs, scénaristes et acteurs pour cette belle histoire.

Sci-Fi Battlestar Galactica (saison 4 - partie 2) http://www.cobaltodyssee.fr/spip/spip.php?article765
Image
(Source photo : http://www.allocine.fr/series/galerievi ... 92315.html © NBC Universal)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar john.koenig » Dimanche 27 Juin 2010, 09h53

The plan

Je viens enfin de voir "the plan", le téléfilm censé apporter des précisions sur le fameux plan des cylons évoqué dans chaque lancement d'épisode de la série.
Et je dois avouer que je suis resté sur ma faim.

Je pensais avoir plus de précision sur le parcours des "final five", sur leur origine, sur comment ils se sont immergés dans l'humanité et au final, on se retrouve avec un résumé des premières saisons de BSG vu du coté cylon, et en particulier vu par le N°1, Cavil (excellent Dean Stockwell).

Certes, ce téléfilm clarifie le fait que au final, ce fameux plan n'était en fait que l'écho de la jalousie de Cavil, jaloux que ses créateurs (les final five) se soient plus occupé des humains que de lui et qui a manipulé les autres modèles de cylons pour détruire l'humanité par simple vengeance égoïste sans comprendre que cet égocentrisme n'était ni plus ni moins que la manifestation de son humanité.

Donc ce téléfilm est assez décevant sur les réponses apportées à certaines questions encore assez flous de la série. mais ce téléfilm se laisse toutefois regarder, surtout grâce à la prestation de Dean Stockwell et à la réalisation assez dure sur le plan des images de Edward James Olmos.

Donc un téléfilm à voir pour approfondir sa connaissance des cylons mais qui reste toutefois très en deçà de la série.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Re: Battlestar Galactica (2004-2009 Terminé)

Messagepar erwelyn » Jeudi 10 Janvier 2013, 18h31

Ouaih ouaih je sais. Le premier post date de 2006 !!!! 6 ans plus tard, enfin, elle se décide à regarder BSG. Alors ça fera du bien à quelques nostalgiques de voir remonter ce post. J'ai donc lu tous vos premiers messages surtout ceux de Néo. Je me suis arrêtée à la saison 2 car c'est là que j'en suis.
Que dire. Je devrais être flagellée en place public pour ne pas avoir pris le temps plus tôt de visionner cette excellentissime série SF. Il faut dire aussi que finalement depuis il n'y pas eu de série SF digne de ce nom. Même celles dont on parle ici sur ce forum, toutes agréables à regarder, n'atteignent pas le niveau de BSG.
J'enchaîne les épisodes à grandes goulées et en même temps je me maudis de le faire car je sais qu'à un moment je vais m’approcher inexorablement de la fin et trop vite. Et après ? Que restera-t-il ? Rien absolument rien, en tout cas pour l'instant, pour remplacer cette série.
Je reviendrai sûrement bientôt quand je l'aurai terminée en espérant que mon engouement sera préservé jusque là. :D
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Re: Battlestar Galactica (2004-2009 Terminé)

Messagepar neocobalt » Dimanche 13 Janvier 2013, 14h53

Tu ne découvres BSG que maintenant, Erwelyn ?! Par les Dieux de Kobol, comme je t'envie ;)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Battlestar Galactica (2004-2009 Terminé)

Messagepar erwelyn » Lundi 21 Janvier 2013, 12h50

Je viens de terminer la saison 3 et mon engouement est (très) légèrement redescendu. Je trouve qu'il y a une baisse à la fois de moyen et d'imagination pour faire durer la série.
Les moyens ? Pour commencer on assiste à bien moins de combats aériens dignes de ce nom et les cylons à l'apparence robotique sont quasi inexistants. Et j'ai même surpris une séquence abominable où l'un de ces cylons se fait exploser par une mine et le trucage (incrustation d'une image virtuelle sur fond de décor extérieur) est tellement visible que s'en est choquant !!!! Et je ne parle même pas du vaisseau cylon où le minimalisme du décor est assez suspicieux.
Question scénario on hésite à plusieurs moments entre space-op ou soap-op. Le trio amoureux entre Sam, Lee et Starbuck est parfois à la limite du cul-cul et prend bcp trop de place dans le scénario. Certains épisodes "ne servent" pas à grand chose. L'épisode avec le match de boxe en est un exemple. C'est limite très très cliché, conventionnel, téléphoné. Jusqu'au cliffhanger qui nous laisse entendre que certains membres du Galactica seraient en fait des cylons... quelque part on s'en doutait presque. Espérons qd même que tous n'en soient pas. (je lis vos commentaires antérieurs au fur et à mesure pour éviter les spoilers éventuels. :D ).
Ah ! et Starbuck m'exaspère de plus en plus...
Néanmoins l'opposition de Lee et de son père, ainsi que la scène du tribunal relève largement les imperfections de cette 3e saison. Je me dirige donc inexorablement vers le dénouement en entamant de ce pas la saison 4.
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Re: Battlestar Galactica (2004-2009)

Messagepar john.koenig » Mardi 22 Janvier 2013, 17h27

Tu as le syndrome de tous ceux qui aime BSG. La saison 3 est effectivement très en deçà de ce que l'on pouvait espérer et le coté "prêchi-prêcha" des dialogues moi m'a aussi refroidi un bon moment.

Mais la révélation des "Final 5" et le cas Starbuck va considérablement relancer la machine, avec en particulier un double épisode de mutinerie qui va te laisser sans voix.
Et quand tu auras vu la conclusion, tu comprendras que tout semblait nécessaire... Mais chut, je te laisse le plaisir de découvrir cette fin et de venir en reparler !c! :mrgreen:
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Re: Battlestar Galactica (2004-2009)

Messagepar Zordar » Lundi 25 Février 2013, 18h59

Je suis dans la dernière ligne droite de la saison 4 et l'histoire se complique mais avance beaucoup plus vite que dans la saison 3.
Une bonne série SF avec quand même quelques longueurs.
Il y a d'excellents personnages comme les Adama et d'autres comme Starbuck qui passe son temps à rouler des yeux et qu'on a envie d'étrangler.
Oeil pour oeil, oeil pour oeil !
(Proverbe Cyclope)
Avatar de l’utilisateur
Zordar
Membre 25
Membre 25
 
Messages: 36
Inscription: Vendredi 04 Mars 2011, 12h59
Localisation: Aquilonia

Re: Battlestar Galactica (2004-2009)

Messagepar erwelyn » Mardi 26 Février 2013, 12h27

Cette série c'est une tuerie. 1 mois après l'avoir finie, elle me manque toujours. Vivement rapidement une série de SF de cette qualité !!!!
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Précédente

Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité