Day break (2006-2006 Terminé)

"to boldly go where no one has gone before"

Day break (2006-2006 Terminé)

Messagepar john.koenig » Samedi 21 Mars 2009, 18h46

L'inspecteur Brett Hopper est accusé de meurtre, ses proches sont en danger et il découvre qu'un vaste complot le vise. Sale journée pour lui... Surtout qu'il va revivre encore et encore cette "journée sans fin", ce qui va lui permettre de démêler les fils de l'intrigue afin de pouvoir enfin passer au jour suivant.

Chouette ! Une histoire de boucle temporelle, me suis je dis en découvrant cette série. Voila qui va être intéressant...
Et cela l'aurait pu être, intéressant, si le fondamentaux de ce genre d'histoire avaient été respectés. Ce n'est hélas point le cas.
Non pas que la série soit mauvaise en elle même. L'intrigue est assez complexe pour nous tenir en haleine 13 épisodes. Le problème vient plutôt qu'il y a des incohérences dans les diverses versions de la journée que revit Hopper et c'est là que le bât blesse.

En effet, pour maintenir artificiellement la tension entre les personnages, on leur fait avoir des attitudes qui sont en contradiction avec les règles de la boucle temporelle (du moins à mon avis).
Par exemple un épisode est centré sur la partenaire de Brett qui cache un secret en liaison avec le complot. Cela bloque le détective dans son enquête et il met plusieurs jours pour tout résoudre et passer à autre chose. et au réveil du lendemain, coup de fil de la partenaire (ce qui n'était jamais arrivé) qui livre son secret à Brett, ce qui fait qu'il n'est plus obligé de perdre du temps pour s'en occuper et l'histoire est oublié jusqu'à la fin de la série. Et ce genre de "déraillement" se reproduit plusieurs fois dans la série. Ce sont donc ces histoires apportés artificiellement pour maintenir le suspense et qui disparaissent quand elle ne servent plus qui gâchent l'histoire. Pire, elle complexifie le complot initial pour rien, ce qui fait qu'au final, on est perdu entre les tenants et les aboutissants de l'intrigue.
Ajouté à cela des personnages dont le comportement varie au grès des divers scénaristes et une conclusion qui nous laisse sur notre faim (Hopper résout l'affaire, met fin à la boucle temporelle mais sans que l'on sache ce qui a motivé cette boucle) et on comprend pourquoi la série n'a duré de 13 épisodes avec seulement 6 épisodes diffusés au States (nous on a plus de chance, on a tout vu :wink: ).

Bref c'est pas mauvais coté acteurs mais trop compliqué et souvent incohérent avec les lois des boucles temporelles pour que Day break reste dans les anales des séries.

A voir si on n'a rien d'autre à se mettre sous la dent un dimanche pluvieux.

Image
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 3 invités