Journeyman

"to boldly go where no one has gone before"

Journeyman

Messagepar john.koenig » Dimanche 19 Octobre 2008, 18h43

Que voila une bonne surprise ! :D

Dan Vasser est un journaliste, il a une belle femme et un superbe enfant. Tout va bien pour lui jusqu'au jour où il commence sans savoir ni comment ni pourquoi à voyager dans le temps et à se retrouver impliquer dans la vie de parfais inconnus. Et ces voyages dans le temps risquent aussi de changer sa propre histoire....

Journeyman est un mélange réussit entre "code quantum" et "true calling".
Comme dans code quantum, Dan ne contrôle pas ses aller et venue dans le temps et à du mal a expliquer à sa femme pourquoi il disparaît et réapparaît sans autre explication rationnelle.
Comme dans true calling, Dan doit sauver des gens qui normalement doivent mourir.
Et le pur bonheur de cette série, c'est que la paradoxe temporel et abordé de front. Dan voyage dans le temps mais dans un laps de temps de quelques années dans le passé. et il reste dans la même ville. Résultat, il croise son amour de jeunesse, son frère, sa future femme et lui même. Pur régal que cette scène du second épisode où le Dan "actuel" fait tout pour ne pas se faire voir par le Dan de "10 ans plus tôt".

Je n'ai vu que les 2 premiers épisodes hier soir sur M6 mais j'ai été scotché sur mon siège sans problème. Et au vu des diverses critiques, la série monte en puissance dans les épisodes suivants.

Dommage que la grève des scénaristes et une audience un peu faible (mais c'est souvent le cas de la sf) ait stoppé la série au bout de 13 épisodes.

Mais pour les amateurs de voyage dans le temps, je conseille fortement cette série.

Image

source image : allocine.fr
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Dimanche 26 Octobre 2008, 00h20

Ravissante découverte ! Merci John. J'ai pris le train en marche, sans être déçu, bien au contraire. Et je me suis immergé dans ces voyages temporels sans trop de difficultés. Je regrette de n'avoir pu suivre les premiers épisodes du week-end précédent.

Captivant. Intelligent. La culture autour des codes que nous a offert la merveilleuse Quantum Leap nous met en confiance, mais c'est de toute manière mérité. Une belle réussite malgré la grève des scénaristes qui a plongé le monde des séries dans la tourmente tantôt.

Bonne continuation à Journeyman.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar neocobalt » Samedi 08 Novembre 2008, 23h20

Un régal ! J'ai vu les deux nouveaux épisodes de ce soir qui nous entraînent dans la foulée de Dan Vasseur, happé de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps dans le passé pour sauver des vies au risque de la sienne et au prix de la mise en péril de son couple et de sa vie de famille.

Les personnages font de leur mieux pour faire face au jeu de cartes de plus en plus fragile qui croûle au fil du temps, trame qui semble pouvoir s'adapter aux conséquences de ces transgressions auxquelles quelque chose ou quelqu'un les expose, dans un dessein mystérieux si tant est qu'il y en ait un.

Mais l'équilibre de la famille Vasseur et de leurs proches peine de plus en plus à se maintenir. Dan ne sera bientôt plus en mesure de ne pas comprendre le pourquoi de ces voyages dans le temps. Et ce péril ne devrait pas tarder plus longtemps à dépasser sa capacité de tolérance, faute de réponses, de sens à tout cela, et de moments de stabilité où trouver refuge.

La montée en puissance de la série est bien trempée, et pour une série où chaque question que se pose le spectateur attend un réponse de ses auteurs, nous y retrouvons toute l'audace que peut nous offrir la science-fiction, même comme ici au format série. Je suis presque content que cette série s'arrête au bout de seulement 13 épisodes, car je ne m'attends pas à une fin parfaitement bouclée. Le talon d'Achille des séries tv étant la gageure de boucler proprement leur fin et d'apporter toutes les réponses. En ce qui concerne Journeyman, le pitch est exploité avec intelligence et efficacité. Quant à une hypothétique fin, cela me semble être une toute autre histoire, sortant du cadre principal, en marge du coeur de toute série tv : son postulat.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar john.koenig » Vendredi 21 Novembre 2008, 11h41

Petite info mais très importante !

Journeyman ne fonctionnant pas coté audience, M6 va diffuser les 3 derniers épisodes ce samedi 22 novembre à partir de 22h20 (pour ce terminer vers 1h du matin).

Donc les "couche-tard" seront ravis :wink:
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Dimanche 23 Novembre 2008, 01h42

Avec ces 3 derniers épisodes, Journeyman se termine convenablement. La boucle est bouclée, et nous avons quelques révélations en réponse à la mythologie de cette série qui à mes yeux sort du lot.

Même en seconde partie de soirée, ce bouquet final m'a captivé. Sans excès ni dramatisation superflue, ces voyages initiatiques, s'ils mettent à l'épreuve l'existence des membres de la famille Vasseur et de leurs proches, trouvent finalement leur sens dans l'épisode final, sur fond de motifs exprimés notamment par le personnage de l'amie de Jack, le frère de Dan.

Le scénario se déroule avec naturel, si tant est que les situations dépeintes en relèvent : son rythme facilite la digestion du paradoxe temporel, au point d'en effacer la moindre impression d'artificialité.

Qu'aurait donné la série si plus de temps lui avait été accordé ? Se serait-elle essoufflée ? aurait-elle gagné en audience ? Tout est possible, comme l'ont montré les cinq années de Code Quantum et son émouvant final.

Journeyman pourrait être un beau cadeau pour Noël à ceux qui s'accommoderaient d'un DVD et n'auraient pu suivre cette agréable série, empreinte d'incertitude, mais également d'optimisme et d'espoir.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar john.koenig » Jeudi 27 Novembre 2008, 18h03

Tout à fait d'accord :D
Journeyman tire sa révérence au bout de 13 épisodes mais ne nous laisse pas sur notre faim.
La série a en effet une conclusion, certes fort imparfaite, mais une conclusion quand même.

Au bout de ces 13 épisodes, on comprend pourquoi Dan voyage dans le temps (il est né au moment du passage d'une comète, comme tous les voyageurs du temps), le but de ces voyages (il est en quelque sorte la "main de l'évolution", ses voyages permettant de sauver des gens qui auront un impact sur l'évolution de l'humanité) et Dan accepte afin ces voyages et la mission qui en découle).

pas étonnant que les 13 épisodes apportent une conclusion. C'est prévu lors des commandes de séries aux États-Unis.

En fait la chaîne commande toujours 13 épisodes d'une nouvelle série, avec option sur des épisodes supplémentaires si la série marche. Et bien souvent, dans le cas d'une annulation, les scénaristes font de ce 13ème épisode une fin "possible".

Souvenez vous de "24" saison 1. Au bout de 13 épisodes, on avait une fin "convenable" (Jack délivrait sa femme et sa fille) et l'épisode 14 relançait l'histoire dans une autre intrigue. Et bien cette fin de l'épisode 13 avait été écrite "au cas où". Et si vous regardez les séries feuilletonnantes, vous verrez chaque fois que l'épisode 13 de la saison apporte une fin possible (sauf si bien sur une saison complète a été commandée dès le départ, ce qui fût la cas par exemple de "lost".

Mais donc pour en revenir à Journeyman, j'appuie ce que dit neo : Si vous ne connaissez pas, regardez. Ça vaut le coup :wink:
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar Aède » Jeudi 27 Novembre 2008, 19h02

J'ai vu que le pilote et j'ai pas accroché du tout... pourtant il y a la très jolie Moon Bloodgood.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aède
Membre 250
Membre 250
 
Messages: 440
Inscription: Vendredi 23 Novembre 2007, 22h46
Localisation: la cité phocéenne


Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité