Smallville

"to boldly go where no one has gone before"

Votre avis sur cette série

****
2
100%
***
0
Aucun vote
**
0
Aucun vote
*
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 2

Fin de saison

Messagepar john.koenig » Vendredi 17 Octobre 2008, 21h55

La saison 7 vient de se terminer en France avec une audience en forte baisse et une programmation plus que chaotique.

après avoir vu l'intégralité de la saison, je peux avancer une explication à cette contre performance.
En fait c'est la première partie (les 12 premiers épisodes) qui plombent littéralement la série avec une intrigue confuse, une Lana totalement déconnecté des autres saisons, une Kara (la cousine de Clark/Kal-el) qui est trop caricaturale et une Lex quasi absent, embringué dans une recherche inintéressante.
Je pense que cette absence d'ambition et tout simplement due à la grève des scénaristes qui a marqué la saison 2007/2008). les producteurs ne sachant pas combien d'épisodes ils pourraient tourner, on fait le minimum coté mythologie, nous donnant des épisodes lents et sans réel intérêt, juste pour remplir leur contrat vis à vis du diffuseur.

C'est diffèrent pour la seconde partie (les épisodes "post grève") où là on retrouve le "Smallville" que l'on aime.
En vrac : Brainiac revient, L'archer vert aussi. Lex donne enfin la mesure de ce qui fera plus tard de lui le "némésis" de superman et les références au comics sont enfin de retour. Et cette intrigue de 8 épisodes sur "Veritas" est ce que l'on aurait aimé voir tout au long de la saison.

Et au final de la saison on a enfin une vrai avancée avec :

Spoiler - L'auteur du message a écrit:Lex qui passe définitivement du coté "obscur de la force" en tuant de sang froid son père et en découvrant enfin la véritable identité de Clark et se fixant un objectif : tuer le Kryptonnien sans aucun remord.


La saison 7 ne vaut donc que par les 8 derniers épisodes.

Pour la saison 8, au vu du casting qui a été assez bouleversé, on se demande si ce final de saison 7 n'était pas le bon final de la série qui depuis le départ nous raconte comment 2 personnes amies au départ et cherchant une vie simple (Clark et Lex) vont devenir les pires ennemis du monde mais aussi des légendes vivantes (Superman et Luthor).
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Lundi 26 Avril 2010, 22h05

Saison 8

un petit retour sur la saison 8 qui a été diffusée en France il y a quelques semaines.
Cette saison se concentre sur 2 intrigues principales : L'évolution du monstre "doomsday" et la recherche de Lex Luthor, disparu à la fin de la saison précédente.
mais ce qui intéresse surtout tout fan de Superman qui se respecte c'est le jeu des références par rapport aux comics et surtout l'évolution de la relation loïs/clark.
Et là, on est servi, du moins dans la première partie de la saison. C'est un festival d'histoires liées à la mythologie Superman. On a même droit à un épisode consacré à la Légion, équipe mythique de l'univers du Kryptonien.
Hélas, tout ce plaisir s'effondre dans la seconde moitié de la saison.
Car pour moi, cette saison est découpée en 2 parties bien distinctes, surtout au niveau qualitatif.
Les 10 premiers épisodes sont brillants, inventifs et les 12 derniers sont ternes, lents avec un final qui aurait pu être fabuleux (le combat clark/ doomsday) mais qui est expédié en quelques secondes, anéantissant ainsi le "climax" de toute la saison.
Et cette "bascule" se fait à partir de l'épisode mettant en scéne le retour de Lana Lang dont l'histoire d'amour avec Clark était d'une mièvrerie totale dans les dernières saison. Le départ de Lana avait boosté la série en ce début de saison 8, son retour la plombe et cela jusqu'au "season finale".
Ce n'est pas la première fois qu'une seconde partie de saison de Smallville est faible, comme si les scénaristes donnaient tout au début puis ne savaient plus comment remplir les épisodes restants. Et là en plus il font l'erreur total avec le retour de Lana. Mais bon on peut se consoler en se disant que au moins, ce retour a mis un point final à l'histoire de Lana et que pour le coup, on est presque sur de ne pas la revoir (mais ne crions pas victoire trop tôt :roll: ).

Donc cette saison est une demi déception.

mais tout n'est pas a jeter et par exemple l'évolution de Clark qui commence enfin a accepté son rôle de héros et qui prend une double identité (le flou rouge et bleu) est une bonne montée en puissance vers le personnage de Superman.

Qu'en sera t'il de la saison 9 ? et bien on ne va pas attendre trop longtemps puisque TF6 va nous la diffuser dans la foulée et donc je pourrai vous en parler très prochainement :wink:
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Mardi 29 Juin 2010, 16h50

Saison 9

La saison 8 était en partie ratée, la saison 9 l'est totalement :( .
je ne m'étais jamais trop ennuyé dans les saisons précédentes de Smallville, mais là je dois bien avouer que j'ai trouvé les épisodes longs, trop longs.

On sent bien que les scénaristes n'ont plus rien a raconter, bloqués par le concept de "l'avant superman". Résultat : Il n'y a plus aucune surprise.

Même l'intrigue fil rouge de la saison (l'arrivée de Zod et de survivants de Krypton) est poussive et traîne en longueur.
Bref c'est peut être la pire saison de la série.

Seul point positif, le double épisode écrit par Geoff Johns et qui met sur le devant de la scène la JSA (Justice Society of America) avec entre autre Hawkman et dr Fate. Là on retrouve tous le plaisir de la relecture de la mythologie de Superman.

Mais 2 "bons" épisodes sur 21 que compte la saison, c'est trop peu pour me satisfaire, d'où pour moi ce constat d'échec.

La 10ème saison qui sera sur les écrans U.S en septembre 2010 sera, c'est officiel, la dernière.
On sait donc que les scénaristes vont devoir enfin aborder le tournant final de la vie de Clark Kent, à savoir la naissance de Superman (et quelques images du dernier épisode de la saison 9 nous confirme que c'est dans cette direction que l'histoire va aller).

Le fait d'aborder enfin le coté "superman" sonnera t'il le réveil de l'intérêt pour l'ultime saison a venir ? Espérons.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Mercredi 18 Mai 2011, 13h34

La saison 10 vient de se terminer aux USA et marque la fin de la série.

Je suis en plein dans cette saison qui passe actuellement sur TF6 le vendredi à 20h40 (honte sur moi, j'ai oublié de le signaler mais je répare cet oubli tout de suite :wink: ).

En attendant, je vous donne le lien vers la dernière scène de Smallville. Pas de spoiler puisque tout le monde sait comment ça se termine.

Donc après 10 ans d'attente, voici la scène où Clark Kent devient enfin....

enjoy ! http://www.youtube.com/watch?v=gDKcHNXHTMo
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Jeudi 30 Juin 2011, 16h47

Saison 10

C'en est donc fini de Smallville.

Après 10 saisons, Clark Kent prend enfin son envol et devient le mythique "Superman".

Mais que retenir de cette dixième saison ? que retenir de Smallville en général ? Bilan.

Cette saison 10 nous permet de revoir quelques figures qui ont marqué la série comme Kara, la cousine de Clark qui deviendra "Supergirl", comme Lionel Luthor, comme Jonathan Kent, le père adoptif de Clark et même dans le tout dernier épisode Lex Luthor en chair et en os.

Coté intrigue, on plonge encore plus dans la mythologie de l'univers "DC" et dans celle de superman en particulier puisque l'on découvrira la terre parallèle où Clark est un super vilain sous le noms de Ultraman, on fera connaissance avec Conner Kent, clone né des adn combinés de Clark et Lex et qui deviendra plus tard Superboy.
Enfin le méchant principal de cette saison est Darkseid, Dieu d'Apokolips et menace ultime de l'univers "DC".

Cette saison 10 se laisse regarder sans déplaisir même si, comme toujours, il y a des moments plus faibles qui ralentissent le rythme de la saison.
C'est dans les épisodes qui sont à fond dans la mythologie "DC" que smallville est toujours la meilleure, dans les diverses références aux comics que la série excelle.
C'est donc par exemple un plaisir de voir la création du Clark maladroit et effacé que nous connaissons tous.
Et c'est comme toujours l'épisode scénarisé par Geoff Johns (le scénariste vedette des éditions DC) qui est le meilleur et qui cette fois nous présente 2 super héros, à savoir Booster Gold et Blue Beetle. Un must.

On peut donc regarder dans problème cette dernière saison, même si ce n'est pas la meilleure, ne serait ce que pour enfin voir Clark voler, en tenue de Superman (même si on ne le voit que furtivement et en plus jamais en entier) et surtout voir enfin Clark enlever sa chemise pour dévoiler le "S" mythique (d'ailleurs je vous redonne le lien http://www.youtube.com/watch?v=gDKcHNXHTMo tellement c'est fun :wink: )

Au final donc, smallville est devenu la plus longue série mettant en scène Superman (ce qui est déjà un exploit). Elle aura su faire évoluer son personnage principal de façon assez intéressante en nous présentant de manière inédite la lente prise de conscience qui fera de ce jeune fermier la figure mythique que nous connaissons.
Même si la série dans sa longueur à beaucoup de points faibles et de naïvetés, elle aura su changer pour intégrer de plus en plus sa filiations aux comics et donc pour nous, les geeks amateurs de comics, smallville nous aura fait passer un bon moment.

Fin de Smallville mais Superman reviendra, ça c'est sur !
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Précédente

Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité