V Version 2009

"to boldly go where no one has gone before"

V Version 2009

Messagepar john.koenig » Jeudi 05 Novembre 2009, 17h26

Les visiteurs sont de retours !
Le remake de la série V (l' une des plus attendues de cette nouvelle saison) vient de faire son apparition sur les écrans Américains ce 3 novembre 2009 sur la chaîne ABC.
Et j'ai eu l'occasion de voir ce premier épisode.

Et c'est vraiment un remake auquel nous assistons. Tous les ingrédients de base qui avaient fait le succès de la première mini série sont là. L'arrivée des vaisseaux mères assez semblable à ce que nous avions vu, le déroulement de l'histoire assez proche avec les visiteurs qui disent venir en paix et la présence de pro et anti visiteurs.
Seuls les personnages différent puisque les héros ne sont plus un reporter et un médecin mais un agent du FBI et un prêtre. On retrouve tout de même un adolescent fasciné par les visiteurs qui rejoint leur camp, un journaliste qui met son ego en avant pour devenir le porte parole des visiteurs et bien sur un "gentil" visiteur opposé aux plans de ses semblables et qui vient en aide à la résistance. Seule différence, on découvre que ce visiteur est sur terre depuis des années et qu'il n'est pas le seul, d'autres visiteurs, bon ou mauvais, ayant infiltré la terre depuis longtemps.
L'épisode ne lui même est assez sympathique, bien rythmé (il condense en 45 mn ce que la mini série originale racontait en 90mn), expose bien les divers protagonistes mais ne réserve pas de grosse surprise car je le redis, c'est vraiment un remake qui ne cherche pas, comme dans BSG par exemple, à se démarquer de l' histoire de base.

Donc on passe un agréable moment mais on se demande au final comment la série va nous accrocher sur le long terme, vu que l'on connaît déjà tous les tenants et les aboutissants tant soit peu que l'on ait encore en mémoire la série de base.

C'est donc sur le long terme que l'on saura si il y a quelques surprises et si l' on doit suivre la série ou si il suffit de se replonger dans le V original pour connaître la suite de l'intrigue, ce qui serait à mon sens une mauvaise chose pour la série.

Donc attendons la suite pour porter un jugement plus approfondit.

Image
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Samedi 26 Juin 2010, 11h57

Et si ce remake était la bonne surprise de la saison ?

Tous les amateurs de s.f attendaient Flash Forward comme "hit" de la saison et c'est au final "V" qui retient notre attention.

Flash forward avait un pilote superbe et une suite fort ennuyeuse, "V" a un pilote banal et une suite fort passionnante.

Car très vite, mes craintes sur ce remake se sont dissipées. "V" se démarque très vite de son modèle pour nous livrer une histoire sombre et angoissante.

La série originale nous proposait une parabole sur le fascisme, ce remake nous propose une réflexion sur la paranoïa et sur la manipulation des masses par les médias.

Dans cette nouvelle version, aucun des personnages n'est tout blanc ou tout noir, aussi bien du coté des "V's" (comme ils se nomment eux mêmes) que du coté des résistants de la cinquième colonne.

Là où la série originale, après les 2 premières mini série, se perdait dans une histoire plus proche de Dallas que de pure s.f, le remake maintient une pression constante sur le téléspectateur qui ne sait jamais à qui se fier, un peu dans la lignée d'un autre remake, celui de BSG.

Bien sur la série n'est pas exempte de reproche, sachant que toute la première saison est plus une exposition de l'intrigue, une mise en place de la mythologie.

Mais comme la série a été confirmée pour une saison 2, on devrait passer la vitesse supérieure car tout est en place en fin de saison 1 pour ce qui pourrait être un grand remake de série s.f, un peu sur le modèle de BSG.

A voir donc quand ça passera dans nos contrées.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Jeudi 25 Novembre 2010, 08h03

La saison 1 de V, le remake, arrivant très bientôt sur nos écrans
http://www.cobaltodyssee.fr/spip/spip.php?article1262
nous pouvons d'ores et déjà avoir un aperçu de la saison 2 sur le site de Fantasy.fr :
http://www.fantasy.fr/articles/view/151 ... -attaquent
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4327
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar john.koenig » Lundi 21 Mars 2011, 17h44

La saison 2 vient juste de se terminer aux USA et j'ai eu la chance de la voir en entier.

Elle est courte, 10 épisodes seulement, ce qui explique que l'histoire va vite, très vite, trop vite. Mais j'y reviendrai plus tard.

Car le point principal de cette nouvelle saison, c'est l'arrivée dans le casting d'une figure de la série originale, du personnage emblématique de "V"... Diana (Jane Badler) est de retour dans "V" !!!
Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler mais vous allez être surpris par ce retour car comme c'est un remake et non une suite, vous allez découvrir une Diana très différente mais tout aussi redoutable.
Et ce ne sera pas la seule surprise du casting puisque je ne vous dirais ni quand ni dans quel rôle vous le reverrez mais Marc Singer (Mike Donovan dans le concept original) fera aussi son come-back.

Outre le bonheur de revoir ces acteurs, l'autre bonne nouvelle c'est que l'on ne s'ennuie pas un instant dans cette nouvelle saison. Cela est du au fait bien sur que les scénaristes ont du faire tenir en 10 épisodes ce qu'il avaient prévu de raconter en 13 histoires.
Donc ça va très vite, trop vite et le gros bémol de cette saison, c'est que les scénaristes utilisent tous les raccourcis pour tenir leur planning.
Résultat : les situations sont souvent énormes mais on n'a pas le temps de s'en rendre compte que l'on est déjà passé à autre chose.
Un exemple : un scientifique intègre la résistance. Et cela se passe en 3 scènes et 10mn chrono. Les résistants découvrent que ce scientifique peut avoir des infos vitales pour eux. Scène suivante, la résistance rencontre ce savant et comme par hasard le sauve des "V's". Dernière scène le scientifique intègre sans autre forme de questionnement la résistance. C'est gros, énorme même mais comme la scène d'après on est déjà sur une autre intrigue, et bien ça passe tout seul.

Quand au final de la saison, il boucle les histoires en cours, est assez meurtrier avec de nombreux personnages (spoiler donc non, je ne dirais rien :wink: ) mais surtout il est intéressant car il oriente la série dans une toute nouvelle direction qui peut s'avérer passionnante si une saison 3 voit le jour.

Et bien sur ne pas oublier Morena Baccarin qui est toujours aussi sublime dans le rôle de Anna, la reine des V's".

"V", c'est vraiment la série pop corn, le "guilty pleasure" (une série pleine de défauts mais que l'on adore regarder) et franchement, j'ai regardé les 10 épisodes quasi à la suite, sans aucune lassitude et avec plaisir ce qui veut dire que la série a pleinement atteint son objectif premier : me détendre.

Donc si comme moi vous avez aimé la saison 1, vous adorerez la saison 2.
Dernière édition par john.koenig le Dimanche 11 Décembre 2011, 18h45, édité 1 fois.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar john.koenig » Samedi 14 Mai 2011, 19h49

C'est dommage mais ABC vient d'annoncer l'annulation de la série.
En cause des audiences de saison 2 en berne.

Nous ne connaîtrons donc pas la résolution du cliff hanger de la saison 2.

Je le redis, dommage. J'aimais bien ce remake.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar Vorpalin » Lundi 02 Janvier 2012, 00h30

Dommage en effet pour l'abandon de la série...
Encore que...
Je t'invite à lire mon commentaire-spoiler en fin de post sur le dernier épisode de la saison 2 qui, à mes yeux, montre une situation assez inédite pour ce genre de série, qui n'était bien sûr pas préméditée par ses créateurs, mais rend cette "fin" intéressante selon moi.

En tout cas, je suis agréablement surpris de voir que tu as apprécié aussi ce remake, John, car au vu des critiques souvent négatives que je pouvais lire, j'avais fini par croire être le seul dans l'univers...
Car même si on ne peut évidemment pas crier à la série géniale et innovante (mais je doute que cela ait été son but) et qu'elle a bien sûr ses défauts, je l'ai suivie avec plaisir.
Elle a en tout cas rempli son rôle de divertissement pour moi.

Ensuite, mine de rien, elle possède quelques atouts non négligeables. Dans son contenu tout d'abord : manipulation des masses, légitimité ou non d'une résistance qui menace à tout moment de virer au terrorisme, personnages souvent écartelés (au figuré).
Dans la saison 2 (que je viens de voir en DVD) s'y ajoute la question des émotions et de savoir si il vaut mieux les éradiquer ou s'en servir pour asseoir son pouvoir.
Les intrigues se suivent sans ennui, à défaut d'être originales.

Côté casting, j'ai également trouvé Morena Baccarin très à mon goût :wink: campant une Anna délicieusement duplice dans le genre "griffes de lézard dans un gant de velours". Et j'ai aimé retrouver Elisabeth Mitchell, que j'avais déjà beaucoup apprécié dans Lost. Et Jane Badler, débarrassée des regards méchants trop appuyés de la série originale et au rôle ici plus imprévisible, a aussi une vraie présence.


Concernant le dernier épisode de la saison 2 (j'y viens enfin !), je me suis fait cette réflexion assez cocasse :


(ATTENTION ! SPOILER !)

Le fait que la série n'aura jamais de suite crée une situation assez étrange pour ce type de série car l'épisode donne l'impression d'une quasi-victoire des aliens (ou plus justement d'un avenir très incertain) alors que celle-ci n'aurait dû être que temporaire jusqu'à un retournement de situation... qui n'aura jamais lieu puisqu'il n'y aura jamais de saison 3.
C'est un peu comme si la trilogie originale de Star Wars s'était arrêtée avec l'Empire contre-attaque.
Troublant. Et en fait curieusement excitant.

Sans doute parce que cette "fin" est celle qu'aucun film ni série de SF n'a jamais osé montrer, en plus d'avoir l'avantage d'être moins prévisible qu'une victoire finale des humains.
Il faut avouer que voir, en dernière image, le prêtre extatique baignant (comme presque toute l'humanité) dans le "bliss" d'Anna, est assez effrayant.
Donc, mémorable...
Drapé dans un manteau de fou rire, il écrivait des texticules sur l'abominable neige des hommes (Philippe Curval)
Avatar de l’utilisateur
Vorpalin
Membre 50
Membre 50
 
Messages: 69
Inscription: Vendredi 30 Décembre 2011, 21h00
Localisation: De l'autre côté du Miroir

Messagepar erwelyn » Samedi 14 Janvier 2012, 15h42

"V" avait été une de mes séries préférées à l'époque où elle passait et j'en garde une grande nostalgie. Alors quelle joie j'ai eu à voir ce remake/suite. Si j'évoque le mot "suite" c'est parce qu'on évoque l'arrivée antérieure des visiteurs dans un passé, certes à priori oublié, et qu'on retrouve le personnage de Diana, vieillissante et emprisonnée. Bon mais quand bien même on appelle cette série un remake, je dois avouer que j'ai été extrêmement frustrer d'apprendre qu'elle s'arrêtait à peine commencée. D'autant que j'ai retrouvé l'esprit de l'original surtout dans la seconde saison et que bien que les situations s'enchaînaient très/trop vite, on retrouvait l'âme de la Résistance qui manquait encore dans la première saison. Quant à la fin et la victoire suggérée des V, cela ne me gène pas, après tout il y a des leçons aussi à trouver en dehors des happy end, mais, frustration oblige, cela aurait pu avoir la même finalité mais avec quelques épisodes supplémentaires.
Sans doute y-t-il ici un topic sur les "séries avortées", de plus en plus nombreuses, dans lequel je me régalerai de quelques remontrances :evil: à l'égard des actionnaires.... sinon, je le créerai :idea:
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)


Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité