Godzilla (2014) G. Edwards

La science-fiction en écran large

Avez-vous aimé ce film ?

Oui, beaucoup
0
Aucun vote
Oui, mais sans plus
1
100%
Non, pas du tout
0
Aucun vote
Non, mais tout n'est pas à jeter
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar neocobalt » Jeudi 16 Janvier 2014, 17h28

Godzilla
E.U., 2014
Date de sortie : 14 mai 2014
Réalisé par : Gareth Edwards (II)
Avec : Aaron Taylor-Johnson, Elizabeth Olsen, Bryan Cranston, Juliette Binoche, Ken Watanabe

Voici un film qu'il n'y a pas lieu d'attendre plus qu'il ne faut a priori. Réinterprétation de la partition du monstre, cet énième remake va-t-il apporter quelque chose de nouveau dans le panorama du mythe de Godzilla ? Sans connaître la littérature ni le détail des productions cinématographiques sur le sujet, je suppose que l'effort et le mérite trouveront sans grand doute appui sur le scénario, la réalisation et des effets spéciaux de grande ampleur. La technologie rendant possible l'impossible de nos jours, à la vue de la bande-annonce, je m'attends pour ma part à un ballet de créatures toutes plus monstrueuses les unes que les autres.
Nous noterons en tête de distribution, Aaron Taylor-Johnson (alias Kick-Ass) qui fait apparemment partie d'une troupe d'élite ; ainsi que la présence de Juliette Binoche ; et, parmi les autres seconds rôles, Ken Watanabe qui interprétait le personnage de Saito dans Inception.
Au fil des visionnages, la bande-annonce laisse tout de même transparaître la promesse d'un film soigné qui pourrait bien mériter de se rendre dans les salles obscures. Pour ce qui me concerne, il figure dès à présent dans ma pile de films à voir. :)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar yabaar » Vendredi 16 Mai 2014, 03h10

GIGANTESQUE !!!! Un vrai retour aux sources de la bête :D
On peut oublier la bouse d'Emmerich... (c'était vraiment un mauvais film)
Je viens de voir le film en 3D IMAX et franchement la bande-annonce était bien faite car elle ne dévoilait pas le cœur du film.
Le film est intelligent et, même si on n'évite pas certains tics hollywoodiens et quelques longueurs, le spectacle vous cloue dans le fauteuil à de nombreuses reprises. La mise en scène est superbe, toujours lisible. La musique de Desplat est grandiose. Et quand au son, c'est un déchaînement multicanal qui descend dans des basses affolantes.
Ah que ça fait du bien de voir un film popcorn de cette qualité car, à la fin, le message est donné...
La dernière scène est magnifique.
Je n'en dirait pas plus car ce serait spoiler, ce qui serait impardonnable de ma part.
Allez voir Godzilla sans hésiter !!!
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar yabaar » Dimanche 18 Mai 2014, 19h22

Au fait, j'ai oublié de préciser que le compte à rebours 3D IMAX précédant le film a été pour l'occasion modifié à la Godzilla. Ça tonne et ça bouge avant même le générique. Les effets de jaillissement et la profondeur 3D sont impressionnants.
C'était chaud dans la salle.

Ne soyez pas surpris que les personnages humains soient un peu absents. En effet, l'humanité a créé, par sa technologie incontrôlée, les conditions de réapparition de monstres. Et quelque soient leurs tentatives de défenses et gesticulations militaires, celles-ci s'avèreront vaines. Car, à la toute fin, seule la toute puissance de la Nature prévaut. L'équilibre rompu est retrouvé. Le ying et le yang. Tel est, à mon avis, le message et l'avertissement donné par Godzilla, et ce sans colère ni rancune contre les humains.
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar neocobalt » Dimanche 18 Mai 2014, 21h17

Je me demande si tu n'aurais pas oublié d'utiliser la balise "spoiler" lors de la rédaction de ton message :wink:

Je compte y aller demain et profiter de l'effet "3D" 8)
Bonne semaine.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar neocobalt » Lundi 19 Mai 2014, 15h24

J'en reviens. VO 3D, 7 personnes dans la salle.
Une première heure et demi plutôt ennuyeuse, voire dingo, avec son cortège de pathos, de préliminaires, bref de remplissage pour mettre en place cette nouvelle mythologie.
Mais quel final ! Pas mal du tout. Et j'en viens à pardonner le laborieux incipit, cette interminable intro qui nous fait d'autant plus apprécier un final fastueux.
Car sinon, enlevons les effets spéciaux et le travail de leurs orfèvres, et nous nous retrouvons face à un soufflet qui n'a jamais monté.
Sans oublier un énième avatar du manque de créativité des américains en terme d’œuvres originales ; une "adaptation" de plus, sans inventivité notable. Imagination en berne, pompe à fric, foutage de gueule...
Merci, Erwelyn et Yabaar, pour m'avoir redonné envie par vos récentes critiques de voir ce Godzilla.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar erwelyn » Lundi 19 Mai 2014, 19h02

Très difficile de noter ce film. Pendant toute la première heure (qui m'en a paru deux) je me suis profondément ennuyée devant cet enchaînement de pompage d'Alien, la multitude d'invraisemblances et un scénario tiré par les cheveux :
- 3 réacteurs atomiques explosent et après 15 ans plus aucune radioactivité (explication du tonnerre : le muto (ah oui ça aussi c'est à mourir de rire comme nom) absorbe l'énergie atomique)... passe encore vu que finalement Godzilla et confrères sont des enfants de la bombe
- des lianes jusqu'en haut des buildings (je sais que la nature peut être vite envahissante, mais en 15 ans, vu la hauteur des bâtiments.... bof, bof, et qu'on ne me dise pas que c'est dù à la radioactivité... puisqu'on vous a dit qu'il n'y en avait pas !!!)
- un tsunami dévaste tout et ne brise pas les baies vitrées du rez-de-chaussée
- les vibrations et les explosions ne brisent tjs pas les baies vitrées d'un aéroport (par contre un oiseau fendille la vitre d'un bus - au moins ça c'est crédible)
- le héros débarque de n'importe où en se disant militaire et personne ne cherche à confirmer son identité
- et que dire de cette acharnement à tirer sur un monstre de 90 m avec des mitraillettes quand la solution radicale est évidente depuis le début.
- et pire un Godzilla qui se fait désirer....

Mais tout n'est pas mauvais. Car après tout ça, enfin, les choses s'animent vraiment dans un déluge d'images magnifiques et d'une bande-son bien vibrante. La confrontation entre Godzilla et mutos est superbe et faire en sorte de créer l'empathie pour notre monstre préféré est des plus réussies.
Moi qui ai failli sortir de la salle en cours de film (oui, oui, c'est dire à quel point le début m'a gavé), je dois admettre que la fin rattrape magnifiquement ce début sans originalité.

Néanmoins la question se pose : était-il vraiment nécessaire de faire un nouveau Godzilla quand la version précédente était finalement presque meilleure dans le sens qu'on ne s'y ennuyait pas une seconde. Pour nous faire un scénario qui ne réhausse pas le précédent (ça au moins c'est clair), pour nous balancer une forme de vie avec son cycle de reproduction à la "mauvaise" manière d'un Giger/Scott/Cameron, pour nous parler d'un Godzilla (magnifique au demeurant) qui finalement passages mis bout à bout n'apparait peut-être pas plus d'un quart d'heure... moi je dis qu'il y a quand même un peu du foutage de g...
Et on annonce déjà une suite....
Donc un film mauvais au début, excellent à la fin... il vous reste donc juste à prendre votre mal en patience.
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar yabaar » Mardi 20 Mai 2014, 19h11

Interview intéressante du réalisateur dans l'émission Hebd'hollywood sur Canal+
http://www.canalplus.fr/c-cinema/c-emissions-cinema-sur-canal/pid6301-interviews-cinema-by-canal.html?vid=1069863
Visiblement, Edwards est un vrai fan des films de Kaiju, et il explique pourquoi Godzilla apparaît de façon parcimonieuse. Il a voulu éviter de faire un film bourrin, et remettre l'Humanité à sa place.

PS: chercher le réalisme dans un film de Kaiju :shock: :? :P
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar erwelyn » Mercredi 21 Mai 2014, 05h59

C'est justement son erreur. Un peu plus bourrin aurait été sans doute mieux qu'un début avec des théories tirées par les cheveux mal pompées qui plus est sur un film inégalable qu'est Alien. Bref... je m'en retourne à la version d'Emerich....
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar yabaar » Mercredi 21 Mai 2014, 12h15

... sauf que, malheureusement, le film d'Emmerich n'était qu'un film bourrin sur un gros lézard géant (et frenchie grâce à une belle mutation polynésienne) devenu un monstre méchant et vicieux, ce que n'a jamais été Godzilla dans tous ses avatars cinématographiques précédents. Son film trahissait totalement le propos initial, avec nombre de scènes supposées comiques (évitons de parler des acteurs sinon je vais m´étouffer), et allant jusqu’à ridiculiser les Japonais dans une scène hors de propos.

Bref, même si le film de Gareth Edwards est imparfait, je préfère nettement cette version. Le film a au moins le mérite de respecter le canon, de nous livrer un Godzilla extraordinaire (qui ne brille justement pas par sa sauvagerie et ses destructions inévitables vu sa taille, mais par son action adéquate, son instinct et son désintéressement inné) et enfin de délivrer un message pertinent.
Encore une fois, il est suffisamment rare qu’un film popcorn fasse appel à nos neurones pour qu’on ne salue pas l’effort.
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar erwelyn » Mercredi 21 Mai 2014, 14h21

Tu as raison Yabaar. Et d'ailleurs je ne m'aventurerai même pas sur le terrain des Godzilla initiaux que je n'ai pas vus (pas encore... un jour). Donc c'est en toute subjectivité, avec mon propre ressenti et mes attentes déçues que j'exprime un avis mitigé sur ce dernier film. Tu remarqueras d'ailleurs que je lui reconnais une fin vraiment exceptionnelle (je ne suis rarement dans la formulation abrupte du : "c'est nul", loin de moi - en tout cas pas sans en donner quelques argumentations.. Beaucoup partagent mon analyse mais bcp aussi la tienne. Au moins ce film permet le dialogue. Et à cause de ça je vais justement me pencher sur les origines du mythe et même revoir le film d'Emerich que du reste je n'ai pas revu depuis un moment. Il n'est pas exclu qu'après ça ma vision évolue aussi ;-)
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
erwelyn
Administratrice martienne
Administratrice martienne
 
Messages: 1266
Inscription: Jeudi 03 Août 2006, 14h23
Localisation: CALVISSON (Gard)

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar john.koenig » Mercredi 21 Mai 2014, 17h12

Pour info les vieux Godzilla sont en ce moment rediffusés sur la chaine Ciné FX (canal 34 sur Canalsat). Pas plus tard que cet après-midi on a pu voir Godzilla vs Mechanic Monster :mrgreen:
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Re: Godzilla (2014) G. Edwards

Messagepar yabaar » Dimanche 12 Octobre 2014, 00h48

Je viens de revoir ce superbe film d'une flagrante simplicité, d'où une certaine frustration à sa vision. En effet, les gesticulations scientifiques et militaires dans la lutte contre les Muto sont évidemment vouées à l'échec car, comme le dit Dr Ishiro Serizawa, "La nature (...) a le pouvoir de restaurer l'équilibre... et je pense qu'il (Godzilla) est ce pouvoir..."
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG


Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité