Star Wars 7 : Et bien oui, c'est officiel !

La science-fiction en écran large

Re: Star Wars 7 : Et bien oui, c'est officiel !

Messagepar neocobalt » Dimanche 29 Mars 2015, 16h08

Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4285
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Star Wars 7 : Et bien oui, c'est officiel !

Messagepar yabaar » Jeudi 16 Avril 2015, 20h09

Whouahhhhhh!!!! Alors là, on peut vraiment y croire :) :o :shock: :D
V.O.:

V.F.:
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Re: Star Wars 7 : Et bien oui, c'est officiel !

Messagepar neocobalt » Samedi 09 Mai 2015, 18h18

Version rejarjarisée
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4285
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Star Wars 7 : Et bien oui, c'est officiel !

Messagepar neocobalt » Mardi 20 Octobre 2015, 12h28

Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4285
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Star Wars 7 : Et bien oui, c'est officiel !

Messagepar yabaar » Jeudi 04 Février 2016, 19h32

J'ai pu voir Le Réveil de la Force deux fois, en particulier dans une salle Dolby ATMOS (technologie sonore indispensable pour toute bande son).

Après longue et mûre réflexion, je trouve ce 7ème opus excellent.

Explications et raisons...

La première raison vient du casting où les nouveaux acteurs sont tous absolument parfaits.
- Commençons par Daisy Ridley (Rey) qui crève l'écran et qui maintient, tout au long du film, sa capacité à tenir un très grand rôle y compris jusqu'à la toute dernière scène monumentale.
- La surprise créée par John Boyega (Finn) se confirme durant l'histoire et son coté naïf fait de lui l'indispensable lien narratif entre tous les personnages.
- Adam Driver (Kylo Ren) confirme tout le bien que j'en pensais après l'avoir découvert dans la série (très inégale...) "Girls" où il était capable d'y être un vrai caméléon, adorable ou détestable dans un même plan. La fin du film lui donne l'occasion de montrer son talent avec une finesse et un contrôle impressionnants, probablement lié et porté par son passé tout personnel.
- Oscar Isaac (Poe Dameron), bien que peu exposé dans ce premier film, montre un caractère tranché qui, je pense, sera totalement utilisé dans les prochains films.
- Evidemment, le plaisir de revoir nos héros préférés est bouleversant car 30 ans ont passés, mais Carrie Fisher, Harrison Ford et Mark Hamill sont bien au rendez-vous.

La deuxième raison vient de la surprenante mise en scène de J.J.Abrams.
- Il fait appel très souvent à des gros plans prolongés sur les visages des acteurs. D'où un mélange étonnant de scènes intimistes (mettant en valeur les tourments des personnages) et de scènes d'actions flamboyantes.
- De même, les scènes d'actions sont asséchées. Il n’y a pas de longues expositions d'effets spéciaux pour le fun (à part une grandiose exception) mais une efficacité permanente et percutante.
- L'utilisation de paysages naturels permet également de calmer un peu les évènements.

La troisième raison vient de l'exposition de la Force avec une quantité d'informations et de questions qui vont certainement enrichir les opus à venir.

La quatrième raison est que nous avons du John Williams dans les oreilles et ça fait un bien fou ;-)

Et maintenant, attention "spoilers" pour les raisons cinq, six et sept...

- J.J.Abrams nous donne enfin un Faucon Millenium tel que George Lucas aurait dû le faire. Une claque visuelle démentielle, réjouissante. Tout pilote dans l'âme ne peut que rêver d'être aux commandes de cet engin. Du frisson à l'état pur. Vol en radada et en hyper-espace ? Une classe folle.

- Les duels sont redoutables grâce à un engagement physique des acteurs surtout lors de l’affrontement final entre Rey et Kylo Ren. Les scènes précédentes où Rey découvre ses pouvoirs mènent à ce moment fatidique. Et lorsqu’elle "saisit" le sabre, qu’elle comprend et qu’elle désarçonne Kylo Ren, le film atteint son premier climax. Une vraie baston comme on dit dans les chaumières…

- Le deuxième climax vient grâce à Mark Hamill, un acteur qui est toujours resté dans l'ombre, loin du "star-system", qui a compris dès le début que le rôle iconique de Luke Skywalker aurait pu l'écraser. Au contraire, il continua au fil des années à faire son métier de comédien classique au théâtre, à la télévision, de faire des doublages de dessins animés, de participer à l'industrie naissante des jeux vidéo. Bref un artiste éclectique et étonnamment méconnu. Pourtant, sommeille en lui un talent immense qui explose à l'écran dans la toute dernière scène du film qui vous envoie un frisson mémorable. Et rien que pour cette courte scène, trop courte, il faut absolument voir le film. On comprend alors immédiatement que les deux heures qui se sont écoulées ne sont qu'un prologue à quelque chose de plus grand, et que les frustrations que l'on ressent vont être récompensées par les épisodes suivants.

Voici donc le meilleur film de la saga après "L'empire contre-attaque" et qui relance le mythe avec brio.

Vivement 2017...
On m'appelle Yabaar.
Avatar de l’utilisateur
yabaar
Administrateur - Graphisme
Administrateur - Graphisme
 
Messages: 596
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h16
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSBG

Précédente

Retourner vers Science-Fiction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité