Nova Genesis (2003 - 2007)

pour les jeunes de 7 à 77 ans

Nova Genesis (2003 - 2007)

Messagepar Cryptide » Jeudi 02 Avril 2009, 01h21

Image*** Image***Image***Image

Will Jungkuntz est en apparence un jeune homme comme les autres, si ce n'est que ses parents étant décédés alors qu'il était très jeune, il a été recueilli par sa tante Mira et son époux. Mais en ce jour de remise des diplômes qui doit l'amener à entrer prochainement à l'université, une succession d'événements violents et incompréhensibles vont s'enchaîner : Will est subitement pris pour cible à la fois par l'armée et une escouade d'hommes en noir obéissant à un mystérieux commanditaire, Gordon Thomas. Pris entre deux feux, le jeune homme est sauvé par un certain Bob Copeland, un scientifique de l'armée qui semble en savoir long sur les raisons qui poussent les deux camps à vouloir récupérer Will. Celui-ci serait en effet le résultat d'une expérience secrète ayant pour but de concevoir un être d'exception par manipulation génétique en lui implantant des bio-chips pour en augmenter les capacités physiques et psychiques.
Fuyant en compagnie de la petite amie du jeune homme, Lolita, le trio se rend à un laboratoire du lac Powell, lieu où Will aurait été conçu, toujours poursuivi par l'armée et les hommes de Gordon qui se révèle être un confrère de Copeland impliqué lui aussi dans le projet.
Mais la nature de l'expérience, sur laquelle Copeland est toujours resté évasif, se révèlera être bien davantage qu'une simple manipulation génétique - prenant même des dimensions cosmiques - et les capacités de Will, capables de modifier la réalité par la seul force de son esprit en ayant recours à la "synchronisité", bien plus extraordinaires que prévues.

Je vais en rester-là pour ne pas trop dévoiler le contenu de ces quatre albums, qui fonctionnent sur une série de révélations concernant surtout le personnage principal et fertiles en péripéties . Alors que le premier tome, qui privilégie surtout l'action (les gunfights sont nombreux entre les deux camps se disputant Will) laissait présager un petit techno-thriller trop linéaire mais agréable à suivre, le second étoffe davantage le scénario en ouvrant des perspectives plus vastes qui nous plongent dans l'univers moins étriqué (et plus consistant) de la science-fiction, avec voyage dans l'espace, autre monde au système social excessivement hierarchisé et pouvoirs psychiques quasi illimités (à partir du troisième tome, justement intitulé Libre espace) tout en restant d'une grande clarté.
Le rythme est soutenu, les personnages suscitent l'intérêt dans le meilleur des cas (les rapports antagonistes mais pourtant presque fraternels entre Copeland et Gordon, la jeune femme Lolita au tempérament rebelle et sa relation difficile avec son beau-père et un Will qui se découvre des pouvoirs toujours plus étendus et la vérité sur ses vraies origines) ou remplissent leur fonction avec conviction (Kane le "salaud de service", les militaires et autres mercenaires).
Sans avoir l'ambition spéculative de certaines autres BD de science-fiction, Nova Genesis se suit vraiment avec plaisir, comme une bonne série B qui, pour être mouvementée, n'oublie pas ses personnages et les enjeux de l'histoire en cours de route. Le rôle joué par l'inconscient collectif dans le sens où l'entendait Jung sur les capacités parapsychologiques de Will est également intéressant et présenté de manière simple et concise pour ne pas ralentir l'action par un verbiage pesant.

Quand au dessin, je l'ai trouvé excellent. Chabbert (chapeau, colonel !) tire pleinement parti du format des albums de la collection Grafica de chez Glénat pour nous livrer de belles planches, souvent impressionnantes (en particulier certaines illustrations qui s'étendent sur des double-pages) que ce soit à travers les scènes d'action se situant sur Terre (tome 1 et 2), dans l'espace (tome 3) et sur la planète Nova (tome 4) ou encore les scènes oniriques du héros flottant dans l'espace. Les immenses salles des bases militaires ou du vaisseau spatial, bien détaillées, ne manquent pas d'allure. Le découpage est dynamique sans être trop fragmenté, l'agencement des cases étant intelligemment disposé pour offrir une lecture claire et confortable.
Du beau travail de la part d'un dessinateur que je ne connaissais pas.
Avatar de l’utilisateur
Cryptide
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 204
Inscription: Vendredi 11 Janvier 2008, 01h02
Localisation: Belgique

Messagepar neocobalt » Samedi 01 Août 2009, 21h54

Je zieute depuis pas mal de temps déjà vers cette bande-dessinée présentée par Cryptide. Se vendant mal, sortie d'une supposée fenêtre de distribution et peu courtisée par les bédéphiles semble-t-il, la série d'albums Nova Genesis est entre autre absente du pourtant généreux rayon BD de Virgin aux Champs-Elysées.
A défaut de leur vente dans les mégastores pour une mégaclientèle, ne souhaitant par y passer commande je vais orienter mes recherches vers les librairies spécialisées voisines d'Album et consorts.
Connaissez-vous cette BD, vous l'êtes-vous procurée plus facilement ?
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar neocobalt » Mardi 18 Août 2009, 23h54

J'ai eu finalement l'occasion de jeter un coup d'oeil sur cette série Nova Genesis chez Album BD franco-belge au rayon Glénat, et je n'ai pas accroché, hésitant à prendre ou pas le 1er tome. Un style graphique, de composition et de mise en page sans ce petit plus qui capte l'attention. Je me suis donc ravisé, mais il m'est déjà arrivé de me tromper sur une première impression, alors une autre fois peut-être qui sait...
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar Cryptide » Samedi 22 Août 2009, 18h51

Le fait est que, sans vouloir contredire complètement mon post précédent (ou "retourner ma veste" comme on dit), le tome 1 ne m'avait pas convaincu non plus, ni graphiquement, ni surtout dans son scénario que je trouvais banal (simple course-poursuite comme on voit, hélas, bien trop au cinéma). Ca s'arrange avec les tomes suivants, même s'il ne faut pas s'attendre à un chef-d'oeuvre non plus.
C'est avant tout une série B nerveuse, divertissante, qui ne démérite pas spécialement par rapport à tant d'autres productions SF en bandes dessinées. Pour faire une comparaison, je ne trouve pas Le chant des stryges très passionnant non plus et pourtant la série a cartonné.

Mais je me dois de préciser un point important : j'ai emprunté les quatre tomes à la bibliothèque (autrement dit, ils ne m'ont rien coûté). En librairie, je n'aurais quand même pas déboursé environ 50 € pour cette série. Je conseille donc plutôt l'emprunt que l'achat. Pour le reste, c'est une question de goût.
Avatar de l’utilisateur
Cryptide
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 204
Inscription: Vendredi 11 Janvier 2008, 01h02
Localisation: Belgique

Messagepar neocobalt » Samedi 22 Août 2009, 21h18

Cette présentation de Nova Genesis a pour le moins le mérite d'éveiller la curiosité, ce qui est essentiel. :D
Quant à ma première impression en feuilletant l'album, elle ne reflète qu'un survol qui ne saurait donner un avis substantiel - de plus je ne suis pas un lecteur de BD chevronné, encore moins représentatif du lectorat à même d'apprécier cette série.
Un lecteur flanant dans ce forum et lisant tes messages Cryptide, ira peut-être le dénicher et l'emprunter en bibliothèque - le prix par tome est en effet non négligeable, un peu plus de 12 euros si j'ai pris bonne note.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris


Retourner vers BD Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité