Les démons d'Alexia

pour les jeunes de 7 à 77 ans

Les démons d'Alexia

Messagepar john.koenig » Vendredi 26 Décembre 2008, 10h46

tome 5 - le sang de l'ange


Voila une bd dont on parle peu mais qui est en train de se tailler un énorme succès dans le lectorat bédéphile.

Dans le monde de la magie, de l'occulte, une lutte ancestrale oppose les exorcistes et les sorciers. Alexia est une jeune fille qui a la particularité d'être à la fois exorciste et sorcière. Et cette dualité va la mettre au centre des combats du CRPS, un organisme chargé de réguler les forces occultes.

Après un premier cycle de 4 tomes qui a vu Alexia prendre conscience de ce qu'elle est, ce second cycle, qui se composera normalement des tomes 5 & 6, oblige Alexia, devenue chef du CRPS, à se remettre en question.

Cet Album paraîtra le 9 janvier 2009 mais j'ai eu l'occasion de le lire en prépublication dans "Spirou" dont vous savez que je suis un abonné fidèle.

Et j'avoue que j'ai été surpris de la prépublication de Alexia dans ce journal. Car si Alexia est une excellente série, c'est aussi une série sombre, dérangeante et qui montre des dessins assez violents voire gore (il suffit de voir la couverture du tome pour s'en convaincre).
En effet, ce tome nous montre entre autre des flots de sang, des morts violente et des combustions spontanées assez effrayantes. De plus les auteurs abordent de façons assez claire la sexualité des héros avec quelques allusions ma foi assez équivoques.
Ne vous y trompez pas ! J'aime cette série et je la recommande mais je pense qu'il faut la réserver à un public averti et qu'elle ne s'adresse pas aux enfants, lectorat privilégié de Spirou. Ce n'est pas une question d'être prude ou non mais plutôt le fait qu'un certain recul est nécessaire pour lire cette oeuvre.
Au delà de cette aspect, Ers et Dugomier nous livrent une oeuvre fort intéressante quoique parfois confuse (mais qui maintient ainsi une certaine tension en vue du tome 6). Les dessins très "ligne claire" de Ers, élégants de précis, offrent une certaine sensualité au personnage d'Alexia qui ne laisse pas indifférent, d'où le trouble quand arrivent les scènes violentes qui apportent un décalage visuellement prenant.

Je vous conseille toutefois de lire le premier cycle avant d'attaquer ce tome 5, sinon vous serez obligatoirement perdus tant les relations entre les personnages découlent des conflits issus des tomes précédents.

ImageImage

Source des images : http://yorthopia.over-blog.org
Dernière édition par john.koenig le Mardi 26 Avril 2011, 16h14, édité 1 fois.
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar Cryptide » Vendredi 09 Janvier 2009, 13h57

Excellente nouvelle. J'ignorais que le tome 5 de cette série (dont j'ai déjà dit le plus grand bien) était sorti. Merci John. 8)
Avatar de l’utilisateur
Cryptide
Membre 100
Membre 100
 
Messages: 204
Inscription: Vendredi 11 Janvier 2008, 01h02
Localisation: Belgique

Messagepar neocobalt » Samedi 10 Janvier 2009, 00h37

Après recherche, je viens de retrouver vos premiers échanges à ce sujet : http://www.cobaltodyssee.fr/phpBB2/view ... =4540#4540
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar john.koenig » Mardi 26 Avril 2011, 16h45

Avant de vous parler du tome 7 qui va bientôt sortir en librairie (et que j'ai lu en prépublication dans "Spirou"), un petit retour sur le tome 6 dont je viens de m'apercevoir, avec honte, qu'il n'avait pas été chroniqué par mes soins.

Ce tome 6 donc, les larmes de sang, clôt l'intrigue commencée dans l'album précédent. Un album très noir, presque dépressif, qui s'articule autour de la mort prévu de l'un des personnages de la série.
Encore une fois un épisode sans concession, sans happy end et très loin des critères de la BD dit "pour jeunes".

Ce qui m'amène à vous parler du..

Tome 7 : chair humaine

Cette fois, l'intrigue tient sur 1 seul album et laisse presque de coté l'aspect sorcellerie de la série pour se diriger vers une histoire d'action toutefois assez gore.

En quelques mots, Alexia et Bérénice se retrouvent sur une île perdu face à des furets mangeurs de chair humaine et elle vont devoir tout faire pour sauver leur vie.

Je vais me répéter mais "les démons d'Alexia" n'est pas une série tous publics (et pourtant elle est vendue comme tel).
Je l'avais dis dans une intervention précédente, je continue a être perplexe sur le fait qu'Alexia soit publiée dans Spirou.

Car encore une fois, c'est une aventure très adulte à laquelle nous avons droit, avec quelques séquences très gore (comme quand un soldat se fait dévorer vivant par un furet), des réflexions parfois salaces et morale à la limite.
Ers et Dugomier sont conscients de cet état de fait. Dans quelques interviews de j'ai eu l'occasion de lire, ils s'étonnent de la liberté qui leur est laissée par la rédaction de Spirou. Mais toujours selon eux, ils n'en montre pas plus que ce qu'un enfant ou un adolescent pourrait voir ou entendre à la télé.
Je ne suis pas de cet avis. Certes, la violence est autour de nous et tous les enfant y sont exposés quotidiennement via médias interposés. Mais ce n'est pas utile de justifier de cette omniprésence pour la mettre dans une bd pour jeunes.

Attention, je ne dis pas qu'Alexia est une mauvaise série. Bien au contraire, c'est une oeuvre extrêmement bien construite, avec un scénario audacieux et un dessin de qualité.

Non, ce qui me gêne dans Alexia, c'est sa classification "tous publics" alors que sincèrement, je pense qu'elle ne peut être lu que vers 15/16 ans au plus tôt, sinon gare aux cauchemars pour les plus jeunes.

Mais au delà de cette polémique, je recommande ce tome 7 qui vous tiendra en haleine de bout en bout, qui ne vous ménagera aucune fin heureuse et qui donnera envie, si ce n'est déjà fait, de (re)découvrir les tomes précédents.

Image
On m'appelle aussi "The.feud"
Retrouvez moi sur ma page facebook
Suivez mon fil twitter @jeanluckoenig
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
john.koenig
Administrateur - Maître des séries
Administrateur - Maître des séries
 
Messages: 3418
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h46
Localisation: Alpha Moonbase relayée via Toulouse

Messagepar neocobalt » Mardi 26 Avril 2011, 18h59

Merci et bravo pour cette chronique, John. :-)

Un album "presque dépressif" ?
Si ce diagnostic devait s'avérer - et je dis bien "si" -, j'espère que la rédaction de Spirou lit en connaissance de cause ce qu'elle publie à destination de son plus jeune lectorat.
Je sais, c'est une remarque tendancieuse et casse-gueule de ma part. Nul appel à la censure. Mais, c'est juste que je me disais qu'il y a suffisamment de drames chez les jeunes dans l'actualité sans qu'il soit heureux de les plonger dans le stress morbide, l'angoisse et la déprime à la lecture d'oeuvres d'évasion, d'aussi belle qualité soient-elles. Ce serait plutôt un appel à la vigilance des éditeurs, des parents, et à l'accompagnement - même s'il est exclu de pratiquer la moindre censure à la "Marvel 14".
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4319
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris


Retourner vers BD Franco-Belge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité