The X-Files

Fantastique, Fantasy, Insolite, Epouvante

The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 12h56

Voici l'une des séries qui ont marqué de leur empreinte le paysage du fantastique à la télévision durant les années 90. The X-Files est une série à double face : l'une sous le sceau du fantastique, et l'autre conjuguant les enquêtes sur fond de paranormal aux incursions épisodiques en territoire SF. Au service d'un méta-épisode aux contours plus carrés, elle joue avec la panoplie classique du genre, sans pour autant délaisser le motif de la paranoïa et du complot qui nous ramène un tant soit peu à l'ésotérisme des épisodes fantastiques.
Je me propose ainsi de faire un zoom* sur l'une des dernières et meilleures saisons de la série.
Quel chemin parcouru depuis l'épisode 1 de la première saison : Nous ne sommes pas seuls (Pilot), réalisé par Robert Mandel et écrit par Chris Carter, le maître du jeu. Si la vérité est ailleurs, dans les premiers épisodes de la sixième saison, la science-fiction est bien là, prenant le pas sur l'omniprésence quasi dogmatique du fantastique dans les saisons précédentes.
Peut-être est-ce le fruit défendu de la sublimation de la série sur grand écran : The X-Files - le film.

(* Ce compte-rendu date de 1999.)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h00

The X-Files
Saison 6

Les épisodes

Le commencement, Episode 1, réalisé par Kim Manners
Poursuite, Episode 2, réalisé par Rob Bowman
Triangle, Episode 3, réalisé par Chris Carter
Zone 51, Episodes 4 & 5, réalisés par Kim Manners & Michael Watkins
Les amants maudits, Episode 6, réalisé par Chris Carter
Pauvre diable, Episode 7, réalisé par Rob Bowman
Le roi de la pluie, Episode 8, réalisé par Kim Manners
Compte à rebours, Episode 9, réalisé par Daniel Sackheim
Photos mortelles, Episode 10, réalisé par Michael Watkins
Toute la vérité, Episodes 11 & 12, réalisés par Kim Manners
Agua Mala, Episode 13, réalisé par Rob Bowman
Lundi, Episode 14, réalisé par Kim Manners
Bienvenue en Arcadie, Episode 15, réalisé par Michael Watkins
Entre chien et loup, Episode 16, réalisé par Kim Manners
Trevor, Episode 17, réalisé par Rob Bowman
A coeur perdu, Episode 18, réalisé par Kim Manners
Le grand jour, Episode 19, écrit et réalisé par David Duchovny
Brelan d'as, Episode 20, réalisé par Bryan Spicer
Spores, Episode 21, réalisé par Kim Manners
Biogénèse, Episode 22, réalisé par Rob Bowman
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h02

Le commencement
The X-Files Episode 6.1
réalisé par Kim Manners

Relégués à des tâches subalternes, les agents Fox Mulder et Dana Scully se voient évincés des postes qu'ils ont tenus cinq années durant.
Les agents Spender et Fowley les remplacent désormais aux affaires non classées.
Mais Mulder ne l'entend pas de cette oreille. Avec son habituel aplomb, il entame la longue et fastidieuse reproduction de ses dossiers consumés par l'incendie qui ravagea son bureau il y a plusieurs mois. (Episode La fin, saison 5, réalisé par R.W. Goodwin.)
Devant rendre des comptes à leur hiérarchie du FBI, sous la coupe du directeur adjoint A.D. Kersh, Mulder et Scully ne sont pas sûr de s'entendre sur la version des faits. (The X Files - Le film, 1998.)
Mulder affirme qu'une conspiration au sein même du gouvernement vise à appuyer la conquête de la planète par des extraterrestres. N'étant pas en mesure de fournir de preuves malgré les efforts de sa partenaire, Mulder ne peut que subir leur mise à l'écart et l'arrivée des agents Spender et Fowley à leur place au Bureau des affaires non classées.
Pour Mulder, il n'est pas question de se voir privé de toutes ces années de recherches, toute sa vie, la quête de la vérité.
Déterminé à ne pas en rester là, il découvre qu'un double meurtre a été commis à Phoenix, Arizona. Mulder et Scully décident de se rendre sur place, sans en référer à leur hiérarchie.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h06

Poursuite
The X-Files Episode 6.2
réalisé par Rob Bowman

Une chaîne de télévision transmet en direct une folle poursuite sur une route du Nevada.
Les forces de l'ordre ont pris en chasse un chauffard qui détient un otage.
Elles parviennent à stopper le véhicule et neutralisent son conducteur, un dénommé Patrick Crump. Les policiers portent assistance à l'otage, une femme qui s'avère être l'épouse de Crump.
Quand la tête de celle-ci explose, on ne peut que s'interroger sur la cause ; car aucun coup de feu n'a été tiré.
Téléspectateur de la scène, Mulder décide d'enquêter sur cette affaire sans en référer à sa hiérarchie. Dana Scully accepte de se joindre à lui. Elle s'arrange pour examiner le corps et découvre que la blessure mortelle a été causée par un genre de rupture d'anévrisme dont l'ampleur dépasse le champ de la connaissance médicale. Scully s'empresse de prévenir Mulder d'un risque de contamination de Crumb que Mulder a décidé d'approcher. Mais il est déjà trop tard.
Crumb s'est évadé et a pris Mulder en otage pour une folle escapade vers l'ouest, toujours vers l'ouest, plus vite, toujours plus vite.
Une course contre la montre s'engage pour Scully comme Mulder.
Scully découvre que des systèmes militaires complexes de transmission radio ultra basses fréquences passent sous la propriété des Crumb. Ces ondes radio peuvent engendrer une résonnance, un bruit qui s'amplifie sans cesse dans l'oreille interne jusqu'à ce que la sur-pression provoque son explosion.
Seul le déplacement sans cesse plus rapide vers l'ouest de la personne atteinte de ce mal permet de faire baisser la pression.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h08

Triangle
The X-Files Episode 6.3
réalisé par Chris Carter

Inanimé, Fox Mulder flotte à la surface de l'eau au milieu des débris de son bateau, quelque part dans la mer des Sargasses, en plein triangle des Bermudes.
Les marins du paquebot Queen Ann le recueillent.
A son réveil, Mulder s'aperçoit qu'on l'a fait prisonnier. Soupçonné par l'équipage britannique d'être un espion, il apprend par la radio que la Seconde Guerre Mondiale vient d'éclater en Europe ; nous sommes en septembre 1939. Mulder pense qu'une sorte de brèche temporelle l'a projeté dans le passé.
Quand un officier nazi entre dans la cabine où Mulder est détenu, ce dernier parvient à le neutraliser. Il ne peut qu'être surpris en croyant reconnaître l'homme : l'agent Spender. Après avoir revêtu l'uniforme nazi, Mulder se mêle aux danseurs dans la salle de bal. Quelle n'est pas sa surprise de reconnaître parmi eux sa partenaire Dana Scully. Celle-ci, quant à elle, ne le reconnaît pas.

Pendant ce temps de nos jours, Dana Scully a appris la disparition de son partenaire alors qu'il enquêtait sur l'étrange apparition du paquebot Queen Ann dans l'océan Atlantique. Elle remue alors ciel et terre dans les étages du FBI pour obtenir des clichés de la zone.
C'est finalement Skinner qui, mettant en péril sa situation déjà précaire au FBI, fournit ces précieux renseignements à son ancienne collaboratrice.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h11

Zone 51
The X-Files Episodes 6.4-5
réalisés par Kim Manners & Michael Watkins.

Nevada. Les agents Fox Mulder et Dana Scully roulent sur la nationale 375 en direction d'une base militaire qui a pour nom Zone 51.
Mulder a appris d'un contact, qui se trouve à l'intérieur de la base, que les militaires mènent depuis 50 ans des expériences secrètes utilisant une technologie extraterrestre.
Mulder est décidé à venir y chercher les preuves qui lui manquent. Mais les militaires interceptent les deux agents.
Leur chef, un certain Morris Fletcher, leur ordonne de quitter les lieux sur le champ.
Quand le groupe est survolé par un mystérieux engin, il se produit un fantastique phénomène. Les identités de Mulder et Fletcher sont interverties. Et ils sont les seuls à en avoir conscience.
Très vite troublée par les excentricités de celui qu'elle prend pour son partenaire, Scully ne croit pas le vrai Fox Mulder, prisonnier de la peau de Morris Fletcher, quand celui-ci clame son identité et tente de l'avertir de l'incident.
Pendant ce temps, l'armée examine les lieux du crash d'un appareil expérimental, un engin à propulsion par antigravité.
Les événements qui s'ensuivent tendent à montrer qu'une défectuosité de ce système de propulsion aurait causé une brèche dans le continuum espace temps.
Fox Mulder parviendra-t-il à réintégrer son corps et retrouver son nom ?

Zone 51 et Quantum Leap

On ne peut que rapprocher ce transfert d'identité entre Fox Mulder et Morris Fletcher des transferts récurrents que le docteur Sam Beckett subit à chaque épisode, voire plusieurs fois dans le même épisode, dans la série Quantum Leap connue en France sous le titre Code Quantum.
En effet, Sam Beckett se transfère en lieu et place d'une personne du passé, investit cette personne, à laquelle il se substitue le temps de l'accomplissement de sa mystérieuse mission, aidé par son fidèle compagnon holographique Al. Et vice-versa : la personne investie s'incarne dans l'aura du docteur, enfermée dans la pièce de transfert.
Dans les deux séries, ce transfert d'identité est le fruit d'un incident qui échappe à tout contrôle.
L'artifice, motif de la science-fiction, n'est autre que la brèche spatio-temporelle.

Zone 51 et l'affaire de Roswell

En 1947, un crash d'OVNI aurait permis de pratiquer l'autopsie d'une créature extraterrestre.

Zone 51 et Philadelphia Experiment

On ne peut que faire le parallèle entre la scène où des êtres sont fondus dans un rocher et le sol d'une bâtisse, dans cet épisode de Zone 51, et les images gravées dans nos mémoires de cinéphiles, de ces infortunés marins aux corps fondus dans les parois de métal d'un navire de guerre, objet d'une expérience secrète pour le rendre «invisible» : Philadelphia Experiment.

(N., 1999)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h18

Les amants maudits
The X-Files Episode 6.6
réalisé par Chris Carter

Le soir du réveillon de Noël, Mulder est assis dans sa voiture, devant l'entrée d'un vieux manoir, de réputation hanté. Il attend.
Scully ne tarde pas à le rejoindre. Elle a hâte de quitter les lieux, incrédule, pour passer la soirée en famille.
Cette maison abandonnée fut habitée en 1917 par deux jeunes amants. Obsédés par la peur d'une séparation en cette époque de souffrance et de désespoir, rappelle Mulder, ils se sont donné la mort le 24 décembre pour passer l'éternité ensemble. Ce pacte ultime d'amour laisse depuis leurs fantômes hanter le manoir chaque nuit de Noël.
Mulder persuade Scully de l'accompagner à l'intérieur.
Quand ils découvrent les cadavres de deux personnes sous le parquet, ils constatent avec quelque effroi qu'ils portent les mêmes vêtements qu'eux.

Les amants maudits... et la Science Fiction

Dans cet épisode, Chris Carter "insiste sur le côté inquiétant des événements tout en s'affranchissant de la causalité rationnelle", respectant en cela son appartenance au genre du fantastique qui a fait le succès de la série The X-Files.
Pourtant la rationalisation bat son plein. Concurrent de Scully sur ce plan, comme il s'est habitué à nous en faire la démonstration, Mulder fait montre d'un rationalisme inébranlable qui lui fait bénéficier d'un sang froid exemplaire. Il distance sa partenaire sur ce terrain, qui était l'apanage de Scully à ses débuts. Scully est d'ailleurs en proie dans cet épisode à une peur panique, ou peu sans faut, qui ne lui ressemble guère. Ce déphasage anecdotique détend d'ailleurs l'atmosphère.
Le rationalisme froid de Mulder, dont la croyance aux fantômes a motivé la venue en ces lieux - avec Scully pour ne pas être seul -, est l'une des facettes des personnages de SF, quand ceux-ci sont confrontés à une situation qui sort de l'ordinaire. La science-fiction fait donc une discrète incursion dans cet épisode qui aurait pu être conventionnel s'il n'y avait eu ce cachet savoureux qui nous fait apprécier The X-Files depuis toutes ces années. Ce rationalisme va même sauver la vie de nos deux héros.
Nous retrouvons entre autres le motif de l'hallucination collective ; le collectif se résume toutefois à Mulder et Scully.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h25

Pauvre diable
The X-Files Episode 6.7
réalisé par Rob Bowman

Virginie. Le couple Weinsider attend un enfant. Mais l'échographie révèle que le bébé présente d'étranges malformations. Plus tard, dans la nuit, Laura Weinsider a une horrible vision : un démon lui vole son enfant.
Quand le shérif de la ville, l'officier Stevens, fait appel à l'agent fédéral Spender, le rapport finit en lambeaux dans la corbeille.
Secrètement, Fox Mulder le récupère et prend l'affaire en main. Convaincu de la culpabilité de Wayne Weinsider, le mari, Mulder doit se ranger à l'avis de sa partenaire : Laura Weinsider aurait commis un infanticide. Interrogée par le shérif, qui n'est autre que son frère, et accablée par les preuves, la jeune femme finit par avouer, persuadée d'avoir agi sous l'emprise d'une drogue aux effets hallucinogènes.
Pourtant, Mulder est décidé à en savoir plus sur le mari. Et quand il décide de le prendre en filature, son intuition se précise : Mulder ne tarde pas à découvrir que le suspect mène une double vie...

Diabolique

Dans cet épisode, The X-Files va très loin dans les eaux troubles et profondes du fantastique. Sa portée métaphysique est très appuyée, poussée à l'extrême. Pourtant... (Ce qui suit est une information clef, spoiler à ne découvrir que si l'on souhaite en savoir plus)
Ne nous y trompons pas.
La note démoniaque est presque invalidée par la nature hallucinogène d'une drogue végétale. Les avancées de la série dans la rationalisation et l'argumentation en faveur d'origines mutantes et hybrides, laissent place à une présence "naturelle" des "démons" dans cet épisode intense.
Croira qui voudra...

On relève au passage la persistance récurrente de l'hémoglobine dans ce petit bijou.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h29

Le roi de la pluie
The X-Files Episode 6.8
réalisé par Kim Manners

La sècheresse règne sur Kroner, une bourgade du Kansas. En ce soir de la Saint Valentin, Daryl Mootz rejoint sa fiancée Sheila Fontaine à leur domicile. Il apprend qu'elle a annoncé publiquement leur mariage. Irrité, il quitte les lieux et se perd dans l'alcool au volant de sa voiture. Peu après, il est victime d'un grave accident de la route causé par un violent orage de grêle : une pluie de coeurs de glace.
Quelques mois plus tard, le maire de Kroner fait appel à Mulder et Scully. Il compte sur eux pour démystifier le roi de la pluie : Daryl Mootz, qui vend la pluie aux fermiers de la région, touchée par une sécheresse persistante.
Le mystère éveille l'intérêt des deux agents fédéraux. Ils rendent visite au présentateur de la météo locale : Holman Hartz. Personne ne trouve d'explication à la sécheresse qui touche la région depuis tant de mois, encore moins aux drames météorologiques qui frappent la bourgade depuis vingt ans.
Sheila Fontaine, qui est devenue l'assistante de Holman Hartz, s'accuse pourtant d'être la cause du fléau. Mais pour Mulder, la vérité est ailleurs. Selon lui, il faut rechercher la clef de l'énigme dans les tendres sentiments bléssés et refoulés que nourrit Holman Hartz à l'égard de son assistante.

Métaphore fantastique

... d'un coup de foudre et de la sécheresse du cœur empli d'un amour inassouvi et refoulé.
On retrouve d'ailleurs, les motifs de la psychanalyse, en l'occurrence le refoulé (scène des lavabos qui refoulent les égouts).
Dans cet épisode cloué au genre du fantastique, Kim Manners et son scénariste s'affranchissent de la causalité rationnelle.
Dans cet univers où l'idée devient le fait, où le symbole devient réalité, une poésie abrupte nous envahit et nous plonge dans le scepticisme.

La SF en retrait

Après les quelques incursions de la science-fiction dans les premiers épisodes de cette sixième saison, ces deux épisodes 7 et 8 de bonne facture, à la portée métaphysique affirmée, nous replongent dans l'univers du fantastique auquel nous étions abonnés.
Cet univers marqué au fer rouge du fantastique contraste avec la percée audacieuse de la SF dans le film et les épisodes tel que Zone 51 et Triangle.
Cette bivalence - et même ambivalence - fait toute la richesse, voire la magie, de la série.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h50

Compte à rebours
The X-Files Episode 6.9
réalisé par Daniel Sackheim

Au cours d'un entrainement de boxe, le directeur adjoint Skinner sujet à un malaise, est mis KO par son adversaire habituel. Conduit aux urgences, il est vite remis sur pieds. Un appel téléphonique éveille pourtant son attention : une voix de synthèse lui annonce qu'il n'a plus que 24 heures à vivre. Le médecin de garde lui conseille de changer de sport et le laisse quitter l'hôpital. Plus tard, dans son bureau, Skinner est victime d'un nouveau malaise. Il souffre de troubles de la vision et sa poitrine se couvre d'hématomes suspects.
Convaincu que Skinner a été empoisonné, Mulder reconstitue son emploi du temps. Le matin même, dans les couloirs de l'immeuble du FBI, Skinner a été abordé par le professeur Kenneth Orgel, un éminent biologiste. Mulder et Skinner se rendent chez le professeur. Mais il est trop tard. Orgel est enlevé sous leurs yeux. Parvenu à maîtriser l'un des agresseurs, Mulder doit néanmoins le relâcher ; car l'individu est détenteur d'un passeport diplomatique qui lui garantit l'immunité. Entre-temps, Scully a procédé à l'analyse du sang de Skinner. Elle constate que le sang est envahi par de microscopiques cellules de carbone qui se multiplient à une vitesse phénoménale. La crise cardiaque menace. Mulder, quant à lui, s'intéresse aux travaux du professeur Orgel. Celui-ci est l'un des artisans de la résolution sénatoriale 819, un projet de loi visant à fournir de l'aide médicale aux pays du tiers-monde. Et Skinner était chargé de vérifier le bien-fondé de cette résolution...

SF : Le motif de la technologie

Cet épisode aborde cette fois la science-fiction par un cocktail de suspens et de technologie. Le motif moderne de la nanotechnologie revêt l'habit redoutable du chantage. Utilisée comme une arme meurtrière pouvant donner la mort à tout moment, elle suggère un usage plus large : celui de l'arme de dissuasion. Les puissants lobbies manipulent à l'envie, et l'on frissonne toujours autant.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 13h53

Photos mortelles
The X-Files Episode 6.10
réalisé par Michael Watkins

Relégués à des tâches subalternes, Mulder et Scully s'ennuient à longueur de journée. Pourtant, un matin, le directeur adjoint Kersh demande à Scully d'enquêter avec l'agent Peyton Ritter, sur un certain Alfred Fellig, un vieux photographe de la police qui intrigue le FBI. En effet, à plusieurs reprises, Fellig est arrivé sur les lieux de drames mortels, avant même que la police n'ait été avertie. Le FBI soupçonne Fellig de prendre en photos ses propres meurtres.
Le soir même dans le Bronx, Fellig assiste au meurtre d'un adolescent, poignardé par un voyou. Alors qu'il s'approche pour prendre quelques clichés, il est à son tour frappé de plusieurs coups de couteaux. Quelques minutes plus tard, il se relève et rentre chez lui comme si de rien n'était. Le lendemain, il est interrogé par Ritter et Scully. Accusé du meurtre, il nie les faits. Faute de preuves, il est relâché. Chargée de la surveillance du photographe, Scully se retrouve seule avec lui et lui demande des explications sur son étrange comportement. Fellig prétend détenir le pouvoir de reconnaître les gens que la mort guette.
Fellig convainc Scully de le suivre dans sa voiture, en quête d'un cliché. Il repère alors une prostituée et soutient que la mort va emporter celle-ci sous peu. Réticente, Scully s'interpose quand un voyou s'en prend à la "victime en puissance". Se croyant sortie d'affaire, la prostituée traverse la route, mais elle est mortellement fauchée par un camion. Laissé sur la touche, Mulder mène de son côté ses propres investigations sur Fellig. Il apprend à Scully que le vieil homme a changé plusieurs fois d'identité au fil des décennies et qu'il serait âgé de 149 ans...

Motifs du transfert psychanalytique et de l'immortalité

Cet épisode aborde la quête d'un homme que la mort ne veut pas toucher de ses grâces. Car "la mort s'intéresse à ceux qui rêvent d'immortalité." Et cet homme ne fait plus ce rêve depuis bien longtemps. Pour gagner sa mort, il lui faut la voir quand elle arrive, quand elle touche les autres. Il lui faut prendre "le cliché". Quand l’œil de l'objectif fait la capture finale de la mort, de cette mort qu'il attendait, le transfert y trouve sa place, avec efficacité et force d'évocation.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 14h00

Toute la vérité
The X-Files Episodes 6.11-12
réalisés par Kim Manners

Arlington, Virginie. Le docteur Openshaw pénètre dans un wagon de chemin de fer transformé en bloc opératoire. Il s'approche de Cassandra - la mère de l'agent Spender -, qui a subi avec succès plusieurs interventions. Soudain, un "homme sans visage" surgit dans le wagon. Muni d'un lance-flammes, il s'attaque à l'équipe médicale. Seule Cassandra est épargnée. Grièvement brûlé, Openshaw est transporté dans un hôpital militaire.
L'agent Spender et le directeur adjoint Skinner se rendent sur les lieux. Spender est bouleversé de retrouver sa mère, mystérieusement enlevée il y a un an. Reprenant conscience, Cassandra demande à parler à l'agent Mulder...
L'homme à la cigarette retrouve l'hôpital où a été admis Openshaw. Celui-ci lui confie que l'opération de Cassandra est un succès, mais il appréhende la réaction des envahisseurs s'ils découvrent l'existence d'un hybride humain extraterrestre. Openshaw a mis ainsi en péril le projet. Il doit être éliminé. L'homme à la cigarette se charge de la basse besogne, puis il convoque une réunion de l'organisation clandestine...
Mulder et Scully rencontrent discrètement Cassandra. À leur grande surprise, auparavant clouée dans un fauteuil roulant, elle a retrouvé l'usage de ses jambes. Selon elle, les médecins en charge de son opération auraient travaillé de pair avec les extraterrestres.
Quand elle prédit que l'invasion de la planète va bientôt commencer, Mulder et Scully décident de reconstituer le puzzle.

Deux épisodes explicatifs

Dans ces deux épisodes, les explications pleuvent. On retrouve des événements laissés en suspens, en particulier la disparition de Cassandra. On comprend mieux les origines et motivations - à défaut de raisons satisfaisantes - du complot. On découvre l'identité de l'homme à la cigarette, et l'on retrouve la thématique des hybrides. On est de nouveau confrontés "aux hommes sans visage".
On ne manquera probablement pas de faire le parallèle entre les relations qui confrontent l'homme à la cigarette & l'agent Spender, et celles qui déchirent encore dans nos mémoires Luke Skywalker et Dark Vador (alias Darth Vader).

Toute la vérité

... ou presque

Le complot
L'homme à la cigarette participe à un complot visant à appuyer l'invasion de la planète par une force extraterrestre. Tout cela date de l'époque de l'affaire de Roswell en 1947. Les membres du syndicat ont pactisé avec les extraterrestres. Depuis l'aube des temps, l'Huile Noire attend de se répandre et de soumettre la race humaine.
L'homme à la cigarette et ses associés ont choisi de soutenir l'invasion, à condition que des élus soient hybridés quand aurait lieu la colonisation. Mais une voix s'est élevée contre cette soumission qui ressemblait fort à une capitulation. Celle du père de Fox Mulder. Il préconisa de négocier l'acquisition de lots du virus de l'Huile Noire, ce qui permettrait de fabriquer un vaccin. Bien sûr, il faudrait gagner du temps, sans éveiller la suspicion des extraterrestres. La proposition de Mulder fut acceptée.
Mais c'était sans compter sur le zèle du docteur Openshaw... En effet, celui-ci a réussi une hybridation, celle de Cassandra. L'invasion peut donc commencer.

Les rebelles
Ceux que l'on appelle les « hommes sans visage » s'opposent à ce revirement. Ils éliminent l'équipe d'Openshaw.

Cassandra
Elle fut enlevée une première fois le 27 novembre 1973. Cette date coïncide avec la disparition de la sœur de Fox Mulder. En gage de bonne foi, l'homme à la cigarette et ses comparses offrirent chacun un membre de leur famille pour les recherches d'hybridation. L'homme à la cigarette sacrifia sa compagne Cassandra. Le père de Mulder, Samantha...

L'homme à la cigarette
Connu sous le nom de CGB Spender, il n'est autre que le père de l'agent Spender. Il finit par menacer de son arme l'agent Spender. Une détonation se fait entendre...

L'agent Diana Fowley
Elle s'est ralliée à la cause de l'homme à la cigarette.


(N., 1999)
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 14h04

Agua Mala
The X-Files Episode 6.13
réalisé par Rob Bowman

Goodland, Floride, un ouragan balaye la côte. Arthur Dales, retraité du FBI qui s'occupait jadis des "Affaires non classées", persuade Mulder et Scully de le rejoindre en Floride. Le vieil homme prétend qu'une chose sortie des profondeurs sous-marines aurait décimé une famille entière, les Shipley.
Les deux agents se rendent dans la maison des victimes supposées qui semble déserte. Convaincue que cette sombre histoire sort du fond des bouteilles d'alcool que Dales boit à longueur de temps, Scully veut prendre le premier avion. Mais l'ouragan en décide autrement ; les routes son coupées, et les deux agents doivent se réfugier dans un petit immeuble. Dans l'un des appartements, ils découvrent le shérif, inconscient et blessé ; il porte des marques au cou. Quelque chose l'a attaqué. Selon Scully, il pourrait s'agir d'une espèce de parasite aquatique. Mulder quant à lui pense que la "chose" rôde dans la plomberie.
Devant la menace, Mulder décide de rassembler les derniers habitants de l'immeuble. Parmi eux, un petit voleur profite de la situation pour commettre de menus larcins. Afin de faire baisser la fièvre du shérif, Scully lui fait couler un bain d'eau glacée. Peu après, le petit voleur renverse par mégarde une boîte de sel dans la baignoire.
Quelques instants plus tard, on découvre avec effroi que le corps du shérif a disparu...

Thème récurrent

Terrfiant. Un parasite qui se nourrit du corps humain pour se reproduire. Comme le dit Arthur Dales : "Les fonds de l'océan sont aussi insondables que ceux de notre imagination." Fertiles, ils abritent une vie qui se répand dans le système de canalisation de la côte de Floride, dans la région de Goodland.
Dans cet épisode, l'eau - source de vie - ne manque pas de sel. L'eau de mer est le milieu propice au développement de la "chose".
On joue avec nos peurs.

Jules Verne

... en filigrane, avec ses monstres de 20000 lieues sous les mers.
Sans oublier Abyss, et ses créatures liquides.

Les profondeurs de l'océan

... comme celles de l'esprit, encore à découvrir.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 14h07

Lundi
The X-Files Episode 6.14
réalisé par Kim Manners

Lundi. Pour Mulder, la semaine commence mal : son matelas d'eau s'est crevé durant la nuit. Sa chambre est inondée. Son réveil ne marche plus. Ses voisins lui réclament déjà au téléphone de payer les dégâts des eaux. Pour que son chèque ne soit pas en bois, il doit déposer au plus tôt son salaire à la banque.
Quand l'agent arrive au bureau, la réunion à laquelle il est attendu est déjà commencée. Mulder raconte sa mésaventure à Scully, et file à la banque du coin. Tandis qu'il fait la queue au guichet, un braquage a lieu. Un homme sort une arme de poing, et force les clients à s'allonger face contre terre.
Pendant ce temps, Scully s'impatiente. Elle décide d'aller chercher son partenaire et se rend à la banque. Découvrant les faits, elle sort son arme et met en joue le jeune braqueur. Mulder tente de la couvrir, et reçoit une balle en pleine poitrine. Quand il entend les sirènes de la police, le braqueur, un dénommé Bernard, ouvre sa veste et dévoile une batterie de bâtons d'explosifs. Au moment où l'assaut est donné, Bernard fait tout sauter...
Lundi. Pour Mulder, la semaine commence mal : son matelas d'eau s'est crevé durant la nuit...

Un jour sans fin

Cet épisode est une déclinaison x-filienne d'Un jour sans fin.

"Comme si on lisait toujours le même sillon du disque"

Et la SF...

Il est fait allusion à une faille. S'agit-il de ce genre de faille spatio-temporelle dont on parle en science-fiction ? Cela relèverait de la thématique des mondes parallèles. Ici, en l'occurrence, ces mondes pourraient communiquer entre eux, reliés par la jeune compagne de Bernard, le braqueur. Une spéculation indique que certaines informations pourraient aller plus vite que la vitesse de la lumière ; limite théorique. Ici, l'information pourrait même s'affranchir des frontières intangibles entre mondes parallèles.
La dynamique d'écriture de cet épisode est souvent présente dans les œuvres de Science-Fiction ; itérations en spirale du genre : "Que se passerait-il si... A moins que...".
Pour que le continuum reprenne son cours, il ne reste qu'une issue, l'élimination de la constante gardienne de la répétition : la compagne du braqueur de banque.

La répétition

Dans la vie de l'individu, la répétition fait que quelque chose revienne sans cesse, sans que cela relève d'une intention délibérée de sa part. Cette notion psychanalytique renvoie à celle du traumatisme, d'échec et de culpabilité.
S'il y a science-fiction dans cet épisode, c'est du côté des sciences de l'esprit qu'il faut se tourner...
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: The X-Files

Messagepar neocobalt » Vendredi 18 Octobre 2013, 14h09

Bienvenue en Arcadie
The X-Files Episode 6.15
réalisé par Michael Watkins

Rob et Laura Petri - alias Fox Mulder et Dana Scully - forment un couple agréable et uni. Ils emménagent dans un quartier résidentiel de Californie, "Falls of Arcadia", une communauté dont les règles de vie sont très strictes. Les deux agents viennent enquêter sur l'étrange disparition de quelques résidents. Dès leur arrivée, ils reçoivent une aide pressante de leurs voisins afin de terminer d'emménager avant 18 heures, l'heure réglementaire. Le règlement intérieur s'impose dès les premiers instants. Mulder se voit interdire d'installer un panneau de basket devant chez lui. Toutefois, il peut tenter d'obtenir une dérogation auprès du responsable de la résidence, Gene Gogolak...
Quand ils découvrent la disparition de l'un de leurs voisins, Mike, les deux agents décident de prendre l'initiative. Ils ne croient pas les Shroeder quand ceux-ci prétendent que Mike est parti en voyage d'affaires. Par hasard, Scully découvre dans un caniveau un objet appartenant à Mike. Et ce pendentif est maculé de ce qui pourrait être du sang...
Les deux agents font enfin la connaissance de Gene Gogolak. Ce personnage énigmatique attire l'attention de Mulder. Il possède en effet une collection d'objets anciens, ramenés de ses voyages au Népal et au Tibet...
Un soir, Scully se retrouve face à Mike. L'homme est dans un état pitoyable. Il alerte Scully ; la "chose" l'a attaqué. Et celle-ci punirait par la mort tous ceux qui enfreignent le règlement intérieur...

Un animisme fantastique... et factice

Dans cet épisode truculent, Mulder et Scully bêtifient en jeunes mariés bien comme il faut. Nous sommes gâtés. L'anima, qui investit une créature à partir d'un amas de terre et de déchets présents dans le sous-sol de la résidence, peine à nous faire oublier la comédie désinvolte et satirique que nous joue le couple factice.
Bref, nous n'avons pas le temps d'avoir peur... en voyant les deux partenaires enfin bras dessus bras dessous...

Le Golem

Le mythe de la créature artificielle et destructrice a de tous temps excité l'imagination.
De la mythologie grecque au docteur Frankenstein et sa créature issue des cadavres, le motif de la créature artificielle imprègne un pan entier de la science-fiction et du Fantastique.
La notion d'oeuvre collective atteint là sa plus grande ampleur. Nous sommes loin des robots obéissants et bienveillants de la SF "dure" d'Asimov (hard-science).
Dans cet épisode, The X-Files puise dans la légende et la tradition magique juive du maléfique Golem, fait de terre animée. Ici, cette créature est plus que l'instrument de son créateur, puisqu'elle finira par se retourner contre lui.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4284
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers Fantastique & Fantasy

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité