Le stress

Science, fiction et veille sous le ciel étoilé des motifs & thématiques de l'imaginaire : des créatures de légende aux extraterrestres, voyage dans le temps...

Le stress

Messagepar neocobalt » Mercredi 18 Août 2010, 23h49

Souvent néfaste, le stress est avant tout un moyen pour notre corps de se défendre et réagir face au danger, en prenant la fuite, en se battant ou en s’immobilisant.
Mais le stress chronique, outre son lien avec les maladies cardiovasculaires et l’hypertension, la stérilité ou le vieillissement cellulaire, pourrait aussi engendrer des troubles psychiatriques : la maladie d’Alzheimer, des leucoaraïoses ou démence vasculaire caractérisée par des lésions vasculaires cérébrales à répétition, ou d’autres démences...

En savoir +
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... mer_24799/

Morale de l'histoire : renvoyez dans leurs buts tous les fous qui vantent les bienfaits du stress et en font l'apologie sans vergogne.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4286
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Messagepar neocobalt » Vendredi 01 Octobre 2010, 19h44

Dans l'un de ses articles, Futura-Sciences donne quelques détails à propos d'une étude au sujet du stress vécu pendant l'enfance menée sur des rats. Différentes femelles ont été sélectionnées selon leur instinct maternel excessivement protecteur envers leur progéniture, alors que d’autres s’occupaient à peine de leurs petits.
Il apparaît que ces conditions d'amour maternel dans les premiers temps après la naissance affectent non pas la séquence mais le niveau d’expression de certains gènes.
Par un lien de cause-à-effet, un manque d'amour maternel pourrait ainsi développer un stress imprimé dans les gènes et affecter le fonctionnement du cerveau à long terme.

En savoir +
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... eau_25363/

Ces résultats ne sont pas sans intérêt concernant les questions du déterminisme génétique et environnemental, de l'inné et l'acquis.
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4286
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris

Re: Le stress

Messagepar neocobalt » Dimanche 27 Janvier 2013, 10h44

Comment des agressions répétées peuvent conduire à une aversion sociale

Dans un communiqué de presse, le CNRS révèle un lien entre stress et dépression.
Le stress déclenche la libération d'hormones, en particulier la corticostérone chez la souris et le cortisol chez l'homme. Cette hormone modifie l'expression de nombreux gènes de façon à ce que l'individu puisse répondre au mieux à la cause du stress. Cependant, un stress chronique ou excessif peut conduire à la dépression, à l'anxiété et à des troubles du comportement social.
Des agressions répétées (un stress chronique) conduit à la mise en place d'une aversion sociale, marqueur de la dépression, s'accompagnant de la libération de dopamine. En réponse à une agression, on observe en effet toujours une libération de dopamine. L'apparition de symptômes dépressifs causés par le stress met en jeu aussi bien l'hormone du stress que les neurones à dopamine.
Notamment par le contrôle de la dopamine, des souris sont devenues "résilients", c'est à dire résistants au stress ; les sujets étaient anxieux mais surmontaient le traumatisme sans fuir le contact.
Les chercheurs ont ainsi montré que la libération de dopamine était la cause du développement de l'aversion sociale...
Avatar de l’utilisateur
neocobalt
Webmaster
Webmaster
 
Messages: 4286
Inscription: Samedi 14 Janvier 2006, 15h29
Localisation: Paris


Retourner vers SF, Thema, Veille

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité